menu

La fabrication additive industrielle connaîtra une croissance considérable en 2020

Publié le 5 décembre 2019 par Mélanie R.

Dans une étude menée par Essentium en mars, on avait remarqué que les utilisateurs de la fabrication additive commençaient à investir dans l’impression 3D destinée à la production de masse. Le rapport reposait sur une enquête en ligne auprès de 114 entreprises, plus précisément des décisionnaires en matière d’impression 3D pour les pièces de fabrication au-delà du simple prototypage. La société basée au Texas expliquait que, jusqu’à récemment, la fabrication additive avait toujours été limitée par son volume. Cependant, les technologies d’impression 3D et les acteurs du secteur atteignent un nouveau niveau de maturité. Essentium a récemment publié de nouvelles découvertes issues de recherches mondiales indépendantes qui corroborent ses dernières prédictions. L’étude révèle une augmentation significative de l’utilisation de la fabrication additive industrielle à grande échelle.

Pour cette nouvelle étude, ce sont 162 responsables et dirigeants d’entreprises de fabrication du monde entier qui ont répondu à l’enquête sur leurs expériences, défis et tendances actuels en matière d’impression 3D pour la production. Elle révèle que le nombre de fabricants utilisant l’impression 3D pour la production à grande échelle a doublé par rapport à l’année dernière – 40% en 2019, contre 21% en 2018. Les deux tiers des entreprises ont déclaré avoir plus que doublé l’utilisation de la fabrication additive à grande échelle, et 47% d’entre eux utilisent désormais cette technologie pour créer de milliers de pièces imprimées, soit un bond de 17% par rapport à 2018.

L’équipe Essentium au salon Formnext

Si la réduction des coûts de fabrication est un facteur déterminant pour de nombreux participants (58%), l’adoption croissante de la technologie à grande échelle est également alimentée par la nécessité de réduire les délais (61%). 59% pensent tirer parti de la personnalisation de masse, 59% cherchent à augmenter la vitesse de production, et 51% souhaitent obtenir des performances élevées. Malgré l’optimisme, certaines entreprises rencontrent encore des obstacles, notamment le coût élevé des matériaux d’impression 3D (51%); les équipements 3D encore trop coûteux (38%); et la technologie d’impression 3D actuelle n’est pas encore à l’échelle (31%).

Les prévisions de la fabrication additive industrielle pour 2020

Compte tenu de ces tendances, Essentium prévoit que l’année 2020 marquera l’année de la transformation à grande échelle de la fabrication additive dans tous les secteurs, notamment l’aérospatial, l’automobile, les services de fabrication de produits électroniques et le biomédical. Cela signifie que les écosystèmes ouverts prévaudront à mesure que la technologie posera des problèmes économiques, de taille, de puissance et de rapidité de production. Les utilisateurs et les vendeurs exigeront des écosystèmes ouverts de mieux contrôler leur innovation, leur choix de matériaux et leur production à l’échelle industrielle à moindre coût.

La plate-forme d’impression HSE 180-S de Essentium

Blake Teipel, PDG et cofondateur d’Essentium, conclut : “Nous avons beaucoup misé sur notre vision pour dépasser les limites de la fabrication additive à l’échelle industrielle afin que les clients puissent bénéficier de l’impact transformateur de cette technologie incroyable. L’enquête montre clairement que les fabricants partagent notre vision et que la fabrication additive à grande échelle est devenue une réalité, ce qui leur donne de nouveaux moyens d’accroître leur compétitivité sur le plan mondial.” Retrouvez plus d’informations sur le site officiel de Essentium.

*Crédits photo de couverture : EOS

Que pensez-vous de la croissance de la fabrication additive industrielle ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. N’hésitez pas à nous suivre sur Facebook ou Twitter !

Les 2 commentaires

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. CADENNE dit :

    Toute la chaîne de valeur de la FA Métal attend le point d’inflexion de la courbe de croissance de l’activité annoncé par les cabinets de Conseil … et chaque année décalé. Souhaitons qu’Essentium ne soit pas que dans le performatif!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you