menu

La fabrication additive céramique, un marché de niche en pleine croissance

Publié le 6 septembre 2021 par Mélanie R.
céramique

Le cabinet d’études IDTechEx a publié un nouveau rapport sur le marché de la fabrication additive céramique : celui-ci devrait représenter une valeur de 400 millions de dollars d’ici 2032, soit 7 fois plus que maintenant, porté par de plus en plus d’acteurs qui misent sur cette technologie. L’étude revient sur les principales applications de l’impression 3D céramique, les fabricants de matériaux et de machines, mais aussi les secteurs d’activité qui utilisent le plus ce procédé, etc. Les prévisions faites à 10 ans montrent en tout cas que la fabrication additive céramique a un bel avenir devant elle, même si elle reste une technologie souvent méconnue et encore jeune.

Comparé à l’impression 3D polymère ou aux procédés métal, la fabrication additive céramique est moins prisée et davantage utilisée à des fins de recherche et de prototypage. D’ailleurs, si elle est aujourd’hui employée, c’est parce qu’elle permet la création d’outils et de pièces beaucoup moins chères et plus complexes. Les techniques de pressage isostatique à chaud, l’extrusion ou encore le moulage par injection, ont fait leurs preuves depuis longtemps dans l’industrie de la céramique mais les coûts associés restent élevés et les délais longs. C’est là que la fabrication additive a une carte à jouer, tout comme pour le marché des métaux ou des polymères. 

Les fabricants de solutions d’impression 3D (crédits photo : IDTechEx)

L’étude 3D Printing Ceramics 2022-2032: Technology and Market Outlook se concentre sur les acteurs du marché : qui sont les fabricants de machines, de matériaux, de logiciels, mais aussi les utilisateurs finaux ? Elle revient également sur les procédés existants – liage de poudre, photopolymérisation, extrusion, etc. Certains acteurs se sont spécialisés depuis le début sur ce marché comme Lithoz et 3D Ceram et d’autres ont adapté leurs machines pour les rendre compatibles avec de la céramique. IDTechEx précise : “L’intérêt de ces entreprises pour l’impression 3D céramique indique que la voie de la croissance future du marché est ouverte.”

Enfin, côté applications, le rapport montre que les procédés d’impression 3D céramique sont principalement employés en R&D et pour des applications de prototypage rapide. Toutefois, des secteurs comme l’aérospatiale, la défense, le dentaire ou encore l’ingénierie chimique s’y intéressent pour la production de pièces en petites series. Comme le montre le schéma ci-dessous, les opportunités sont nombreuses avec des débuts de commercialisation prometteurs. L’étude souligne la place pour une croissance des ventes liées à la R&D, avec un grand nombre d’instituts de recherche et d’universités qui oeuvrent à la progression de la technologie dans des applications innovantes (médical, stockage d’énergie, capture de carbone, etc.).

Crédits photo : IDTechEx

Une chose est sûre, la croissance du marché est bel et bien installée, tous secteurs confondus. Les prochaines années devraient être particulièrement intéressantes pour l’industrie.

*Crédits photo de couverture : Formlabs

Utilisez-vous l’impression 3D céramique ? Que pensez-vous de cette technologie ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you