menu

ExOne annonce le lancement de son imprimante 3D de sable S-Max Flex

Publié le 16 mai 2022 par Mélanie W.
S-Max Flex

L’année dernière, l’acquisition d’ExOne par Desktop Metal a réuni deux des plus grands fabricants offrant des solutions basées sur le liage de poudre. Aujourd’hui, nous avons pu voir le fruit de leurs efforts, avec le lancement de l’imprimante 3D de sable S-Max Flex. Présentée comme l’imprimante 3D de sable la plus abordable jamais proposée par ExOne, la S-Max Flex a pour objectif de rendre le liage de poudre accessible à toutes les fonderies. Nous nous sommes entretenus avec Eric Bader, le directeur général d’ExOne en Allemagne, pour en savoir plus sur la S-Max Flex, sa valeur dans la région EMEA et la manière dont elle devrait être intégrée en tant qu’atout supplémentaire dans le centre européen d’adoption et d’application d’ExOne.

3DN : Pouvez-vous vous présenter ainsi que votre lien avec la fabrication additive ?

Eric Bader

Je m’appelle Eric Bader et je suis le directeur général d’ExOne GmbH en Allemagne. J’ai rejoint ExOne en avril 2015 en tant que directeur financier pour les opérations européennes et je suis devenu directeur général en février 2017. Avant de rejoindre l’entreprise, j’ai occupé différents postes, notamment contrôleur financier, directeur général Chine, directeur général Europe, directeur d’unité commerciale, directeur financier et directeur général. J’ai eu la chance de passer la majeure partie de ma carrière dans un environnement d’ingénierie international, notamment en étant responsable de plusieurs sites en Asie et en Europe, en gérant le personnel de vente et les représentants commerciaux en Europe relevant du siège américain et dans le cadre de missions à l’étranger en Malaisie et en Chine. Cette expérience m’a aidé à comprendre les besoins de notre clientèle internationale chez ExOne.

3DN : Parlez-nous de l’imprimante 3D robotisée de sable S-Max® Flex d’ExOne. Qu’est-ce qui la distingue des autres imprimantes 3D de sable ?

Comme vous le savez peut-être, la S-Max Flex est la toute dernière imprimante 3D robotisée d’ExOne. Ce qui est vraiment génial avec cette machine, c’est qu’elle est abordable, facile à utiliser et qu’elle fournit des pièces de qualité. Le système est équipé d’un bras robotisé industriel avec un effecteur final de tête d’impression innovant basé sur la technologie SPJ (Single Pass Jetting), permettant des vitesses d’impression allant jusqu’à 115 l/h.

Le SPJ fonctionne de la manière suivante : la technologie permet trois actions à chaque passage directionnel : le dépôt, l’étalement et l’impression. Tout d’abord, le sable tombe de l’auge du déposeur. Ensuite, l’étape d’étalement, qui, comme son nom l’indique, consiste à étaler le sable à plat sur le plateau de construction. Enfin, pour imprimer, un liant est projeté sur la surface du sable afin de fabriquer les pièces couche par couche. Cette méthode a été conçue à l’origine par Desktop Metal comme le moyen le plus rapide de fabriquer des pièces métalliques de manière additive. Mais aujourd’hui, grâce au travail des deux entreprises, il est possible de l’intégrer au S-Max Flex pour une impression 3D rapide à partir de sable, ouvrant la voie à des applications dans de nombreux secteurs.

Et c’est vraiment révolutionnaire car, jusqu’à présent, seules quelques fonderies pouvaient s’offrir une machine d’impression 3D à liage de poudre. Avec la S-Max Flex et son architecture robotique flexible, il est possible de mettre cette technologie à la disposition des fonderies du monde entier. En effet, on peut dire que la S-Max Flex est une véritable innovation née de la combinaison des meilleurs savoir-faire de Desktop Metal et d’ExOne.

The S-Max Flex from ExOne

La S-Max Flex d’ExOne

3DN : Quels sont les avantages à combiner impression 3D de sable et moulage traditionnel du métal ? Existe-t-il d’autres applications ?

Le moulage des métaux est l’un des processus de fabrication les plus anciens et les plus essentiels. Il s’agit essentiellement de fabriquer des objets en versant du métal en fusion dans un espace vide, ce qui permet d’obtenir des pièces métalliques solides et nettement moins chères que celles fabriquées par usinage traditionnel. Alors que la demande de pièces continue de croître et que nous sommes confrontés à de nouveaux défis à l’échelle mondiale, la nécessité pour les fonderies de rester flexibles et prêtes pour un avenir plus innovant n’a jamais été aussi forte. En utilisant l’impression 3D de sable, les fonderies et les ateliers de modelage pourront continuer à survivre et à prospérer.

Grâce à l’impression 3D, les fonderies sont en mesure de créer des moules et des noyaux en sable de haute qualité, quelle que soit leur complexité. Cela élimine complètement la nécessité de la production et de l’assemblage traditionnels des noyaux, y compris toute la main-d’œuvre, les déchets et les complications qui en découlent. Cela signifie qu’avec le liage de poudre, les fonderies disposeront de noyaux moins chers et plus précis, fabriqués avec encore moins de déchets et des délais d’exécution plus rapides.

Crédits photo : ExOne

Il existe d’autres applications pour l’impression 3D de sable que la coulée de métaux. Notamment, le sable imprimé en 3D qui est ensuite infiltré est utilisé pour des solutions innovantes d’outillage rapide, que vous reconnaîtrez peut-être comme l’une des applications clés de la fabrication additive en général. Il peut également être utilisé pour des conceptions fonctionnelles d’utilisation finale pour les produits de consommation et la restauration architecturale. Un exemple en est le mobilier durable développé par SANDHELDEN qui est déjà fabriqué à l’aide des solutions de liage de poudre d’ExOne.

3DN : L’imprimante 3D S-Max Flex sera un atout dans le centre d’adoption allemand ExOne, comment complétera-t-elle les activités/machines déjà présentes ?

Avec l’installation de la S-Max Flex dans notre ExOne Adoption Center (EAC) allemand, nous serons en mesure de représenter la gamme complète de notre portefeuille de systèmes de liage de poudre de sable. Cela donne à notre EAC plus de flexibilité et augmente notre gamme de produits, notamment pour l’impression de sables grossiers. Et comme de nombreuses fonderies fonctionnent sur le principe du « voir pour croire », une fois la machine officiellement installée dans notre EAC, nous pourrons également la montrer en direct à nos clients et leur expliquer le fonctionnement de la S-Max Flex lors de sessions de formation sur la machine.

the S-Max Flex from ExOne

La chaîne de production complète de la S-Max Flex (crédits photo : ExOne)

3DN : Un dernier mot pour nos lecteurs ?

Bien que le sable imprimé en 3D ne fasse pas les gros titres aussi souvent que l’impression 3D métal, il est utilisé pour créer des pièces métalliques complexes qui bénéficient toujours des avantages de la fabrication additive tout en utilisant une méthode de production fiable et déjà qualifiée. Les concepteurs peuvent créer des géométries organiques qui font fonctionner les pièces plus efficacement ou qui sont plus légères – tout en coulant leurs pièces métalliques avec la méthode de moulage en utilisant l’outillage de sable imprimé en 3D. Combinées à d’autres techniques avancées comme l’analyse des flux et la modélisation de la solidification, les fonderies peuvent également éliminer les déchets en réalisant des coulées de haute qualité en une seule fois.

Et tout cela est rendu possible par des systèmes de production qui fonctionnent 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Les fonderies, comme beaucoup d’autres industries, connaissent des pénuries de main-d’œuvre et l’impression 3D est une solution viable pour fonctionner plus efficacement tout en maintenant la souplesse des chaînes d’approvisionnement. C’est un moment passionnant pour entrer dans la prochaine ère de la fabrication, et chez ExOne, nous sommes ravis d’aider les entreprises à résoudre leurs problèmes de production grâce à l’impression 3D. Vous pouvez trouver plus d’informations sur ExOne ainsi que sur le centre d’adaptation allemand ExOne ICI.

Que pensez-vous du lancement de la S-Max Flex ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article et retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks