menu

Quel est l’avenir de la fabrication additive industrielle ?

Publié le 19 mars 2019 par Mélanie R.
essentium

Les résultats de l’étude de Dimension Research viennent d’être dévoilés : commanditée par Essentium, elle se penche sur les expériences pratiques des acteurs qui ont investi dans l’impression 3D pour la fabrication de pièces finies, au-delà du simple prototypage. Bien que la technologie 3D ait un potentiel énorme, l’industrie a été plutôt lente à adopter la technologie pour la production en série. L’étude de Dimensional Research rassemble donc des données sur les usages de l’impression 3D et tente également de comprendre les défis actuels en matière d’adoption massive. Le rapport est basé sur une enquête en ligne auprès de 114 participants, décisionnaires en matière de fabrication additive dans leurs entreprises respectives.

Un des principaux résultats révélés par l’étude est le fait que l’impression 3D est aujourd’hui utilisée pour une multitude d’applications mais que le volume reste un facteur bloquant. 83% des personnes interrogées ont répondu que leur plus grande production correspondait à une centaine de pièces imprimées en 3D maximum, voire moins. Toutefois, cette statistique devrait changer, car l’impression 3D pour produire des pièces en série devrait croître : 100% des personnes interrogées voient les avantages de l’impression 3D pour la fabrication en grande série et 99% confirment que l’utilisation de l’impression 3D augmentera au cours des 3 à 5 prochaines années. Par ailleurs, 57% s’attendent à ce que la production future se compose de milliers de pièces.

essentium

31% des personnes interrogées souhaitent utiliser l’impression 3D pour créer des pièces finies contre 14% actuellement

En termes d’avantages, 88% des personnes interrogées pensent que le secteur pourrait économiser des milliards de dollars en coûts de production en adoptant la technologie de fabrication additive. Certains obstacles doivent toutefois être surmontés ; tous les répondants ont d’ailleurs affirmé avoir été confrontés à des défis quand il s’agit d’impression 3D et production à grande échelle.. Le coût technologique actuel est l’obstacle le plus fréquemment cité (42%), suivi du coût des matériaux (35%), du manque d’évolutivité de la technologie actuelle (34%) et de la faible fiabilité des pièces imprimées (31%).

Les impressions de Blake Teiple, CEO d’Essentium

Nous avons eu la chance d’échanger avec Blake Teiple, le CEO d’Essentium, sur les résultats de cette enquête et son ressenti général. Il nous a expliqué que cette étude avait été menée dans le but de mieux comprendre comment la fabrication additive est perçue par les industriels et comment elle est intégrée dans leurs opérations quotidiennes.

essentium

Les freins de l’adoption des technologies 3D

De manière cruciale, nous voulions comprendre ce qui empêche aujourd’hui à la technologie de croître continuellement, les différents obstacles que les utilisateurs rencontrent. La promesse de la fabrication additive a toujours été formidable. Mais elle a été freinée par l’impossibilité de faire de grands volumes. La question a toujours été : comment utilisez-vous cette technologie pour créer de manière rentable non pas un ou deux produits, mais des centaines de milliers ? Nous voulions savoir s’il s’agissait toujours d’un défi et si l’utilisation de l’impression 3D pour la production en série restait limitée.”

essentium

Blake Teipel

Blake Teipel a trouvé étonnant que toutes les personnes interrogées voyaient les avantages directs de l’utilisation de l’impression 3D pour la fabrication en série et non pour le prototypage. En fait, plus de la moitié des répondants déclarent se préparer à des cycles de production grand volume grâce à l’impression 3D tandis que 21% l’utilisent déjà dans ce but précis. “La technologie connaît des progrès rapides que ce soit en termes de matériaux ou de caractéristiques techniques des imprimantes 3D  (meilleure vitesse, qualité supérieure, etc.).”

Enfin, Blake Teipel voit une opportunité en termes de personnalisation de masse, partagée par la plupart des répondants. “Le sondage souligne que, même si les responsables de fabrication sont enthousiasmés par le potentiel de l’impression 3D pour réduire leurs coûts de fabrication, beaucoup se tournent vers un avenir où ils pourront offrir une personnalisation de masse. Ils prévoient que l’impression 3D leur fournira les moyens d’offrir des produits sur mesure, permettant de répondre plus étroitement aux demandes des consommateurs modernes. Nous entrevoyons de nouvelles possibilités passionnantes dans des domaines tels que l’automobile, l’aérospatiale, les biens de consommation et le secteur biomédical.

essentium

Essentium a développé des solutions d’impression 3D FDM

Vous pouvez retrouver plus d’informations sur le site officiel d’Essentium ICI.

Que pensez-vous des résultats de l’étude ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you