menu

EOS et Sauber s’associent pour concevoir des pièces en polymère

Publié le 25 mai 2022 par Philippe G.

Dans le secteur des courses automobiles et de la Formule 1, la fabrication additive devient peu à peu une technologie incontournable. À tel point que les partenariats entre écuries et experts de l’impression 3D se succèdent. Ce coup-ci, c’est le fabricant d’imprimantes 3D EOS, spécialisé dans la fabrication additive industrielle métal et polymère, et l’entreprise Sauber Technologies, membre de l’écurie Alpha Romeo, qui se sont associés pour apporter les bénéfices de la technologie dans les courses automobiles. Inaugurée lors du Grand Prix de F1 à Barcelone le 22 mai dernier, cette collaboration comprend notamment l’installation de l’EOS P 500 au sein des locaux de Sauber Technologies, une machine permettant la fabrication de pièces à partir de polymère. 

Depuis plusieurs années maintenant, la fabrication additive permet aux différentes écuries de repousser les limites, notamment grâce au prototypage rapide. Markus Glasser, Senior Vice President EMEA chez EOS, revient sur la démocratisation de la technologie et le partenariat avec Sauber : « Nous voyons des applications de la FA en F1, tant pour le prototypage que pour la production en série, où la qualité reproductible des pièces est essentielle. Avec Sauber, nous voulons établir de nouvelles références dans ce domaine. Avec plus d’applications FA en série en F1, l’automatisation sera également essentielle, permettant une meilleure productivité et une réduction des coûts par pièce. Sauber est le premier client à intégrer l’impression 3D à base de polymères dans sa production, notamment par l’installation d’un système EOS P 500. »

L’imprimantes 3D EOS P 500. (Crédits photo : EOS)

L’intégration de l’EOS P 500 

Grâce à l’imprimante 3D EOS P 500, Sauber souhaite concevoir des pièces en série à partir de polyamide 12 PA 22OO. La machine, qui est principalement destinée aux secteur de l’automobile et de l’aérospatiale, offre un volume d’impression de 500 x 3330 x 400 mm. L’installation de l’imprimante 3D au sein des locaux de Sauber est prévue pour cette année et devrait donc participer d’ici peu à l’amélioration des processus de production de l’entreprise. La société espère notamment améliorer considérablement la vitesse de production, l’EOS P 500 étant d’après les dires du fabricant dotée d’une vitesse de fabrication deux fois plus rapide que les systèmes de frittage laser les plus rapides actuellement disponibles.

Christoph Hansen, COO de Sauber Technologies, conclut : « EOS et Sauber partagent la même passion pour la conception axée sur les applications et les normes de qualité les plus élevées, que nous voulons offrir dans les sports automobiles et au-delà. La culture d’entreprise d’EOS nous convient parfaitement, c’est pourquoi nous avons décidé de conclure ce partenariat. »

Christoph Hansen (COO Sauber Technologies), Frédéric Vasseur (Team Principal Alfa Romeo F1 Team Orlen), Tina Schlingmann (Head of Sales EMEA, EOS), Markus Glasser (SVP EMEA, EOS). (Crédits photo : Sauber Motorspor)

Que pensez-vous de la collaboration entre EOS et Sauber ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Crédits photo de couverture : EOS

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks