menu

Les tendances du marché de l’emploi dans l’impression 3D en 2021

Publié le 3 février 2022 par Philippe G.

L’adoption croissante de la fabrication additive s’accompagne de politiques de recrutement plus fréquentes et accrues, les entreprises cherchant à renforcer leurs équipes pour aller encore plus loin. Mais trouver le bon profil n’est pas toujours facile, surtout sur un marché qui fait appel à des connaissances et compétences pas toujours acquises. La plupart des entreprises constatent en effet que le manque de connaissances en impression 3D est un réel frein à son adoption. Toutefois, le secteur est en recherche constante de nouveaux profils et notre Job Board en est la preuve. En 2021, plus de 430 offres d’emploi ont été publiées sur nos différents sites (hormis l’italien), soit 30% de plus comparé à 2020.

Afin de dresser un état des lieux du marché actuel de l’emploi dans la fabrication additive, et d’essayer de comprendre quelles sont les principales tendances du secteur, nous avons examiné de plus près ces offres d’emploi. Force est de constater que les sociétés spécialisées en impression 3D (fabricants d’équipements 3D, distributeurs, services, etc.) continuent d’investir, surtout dans des profils plus techniques. Les groupes industriels ne sont pas en reste, preuve que la fabrication additive est intégrée dans leurs processus de fabrication. Revenons sur les principales tendances de recrutement en fabrication additive en 2021 ! Téléchargez l’infographie complète ICI.

Les contrats à long terme plébiscités

Comme l’on pouvait s’y attendre, la majorité des entreprises sont à la recherche de contrat longue durée. Désirant se projeter à long terme, les sociétés ont posté près de 350 offres d’emploi de ce type dans le Job Board de 3Dnatives. En misant sur l’avenir, les acteurs de l’impression 3D témoignent de leur confiance en la technologie et en sa croissance. Et lorsque l’on regarde le marché dans sa globalité, ces faits se confirment. Cette année, à l’image de Desktop Metal qui a multiplié les acquisitions, plusieurs sociétés ont entamé ou continué leur expansion.

En ce qui concerne les stages et alternances, ils représentent 19 % des recherches. Preuve que de plus en plus de formations dédiées à l’impression 3D voit le jour à l’international, mais aussi en France. Marine Coré Baillais, fondatrice de la Pâtisserie Numérique, revient sur ce phénomène pour 3Dnatives : “Il y a de très bonnes filières de formations en impression 3D en France et c’est une force pour les entreprises françaises. Beaucoup d’étudiants ont travaillé sur la fabrication additive métal, et c’est une école de rigueur. C’est peut-être aussi à nous, employeurs du secteur, de créer plus d’opportunités !

Crédits photo : 3Dnatives

L’importance des profils techniques

Une fois de plus, ce sont les profils techniques qui sont les plus demandés par les entreprises du secteur. À l’image des ingénieurs, des techniciens 3D et des métiers de la conception, les acteurs sont à la recherche de spécialistes de la technologie. Markus Seibold, vice-président de la fabrication additive chez Siemens Energy and Materials Solutions, nous a confié : “Pour soutenir la montée en puissance de notre production en série, nous recherchons des experts de l’industrie qui comprennent les spécificités de la fabrication additive tout en ayant de l’expérience dans des domaines tels que le Lean et l’automatisation des processus.” Et cette tendance se confirme chez les plus petites entreprises. Marine Coré Baillais explique : “Nous recherchons des talents pour travailler sur la conception et l’industrialisation de notre nouvelle imprimante 3D alimentaire. Mécanique, électronique, biochimie, automatisation, interface homme/machine, UX… Les sujets sont variés et font appel à des compétences multiples.”

Mais alors que le marché génère de plus en plus de valeur, les métiers de la vente ont également gagné en popularité. Business Developer, Sales Manager ou encore Commerciaux sont des professions aujourd’hui très prisées par les acteurs de l’industrie. En 2021, sur le Job Board de 3Dnatives, les métiers dédiés à la vente ont représenté 18,31 % des offres.

emploi impression 3D

Crédits photo : 3Dnatives

L’adoption de la fabrication additive

Comme expliqué précédemment, le secteur de la fabrication additive est en pleine croissance. Alors que les innovations se succèdent et que les bénéfices offerts par la technologie sont de plus en plus évidents, à l’image de la diminution des coûts de production, de la réduction du poids des pièces et de la flexibilité, nombreuses sont les entreprises qui l’adoptent. Logiquement, avec 113 offres publiées en 2021, ce sont les fabricants de machines 3D qui arrivent en tête. Sara Romero, DRH du fabricant espagnol BCN3D, confirme : “L’impression 3D est en plein essor dans le monde entier, elle connaît une forte croissance et le marché se consolide. Les profils recherchés sont de plus en plus nombreux et nous constatons que l’écart entre l’offre et la demande dans le secteur de l’impression 3D se réduit. Il y a quelques années, il y avait moins de professionnels spécialisés dans notre technologie pour occuper les postes proposés, mais cet écart entre la demande et l’offre se réduit considérablement et c’est une bonne nouvelle.” Derrière, les industries et distributeurs arrivent respectivement en 2ème et 3ème position parmi les emplois de l’impression 3D les plus demandés en 2021.

Lorsque l’on souhaite intégrer l’impression 3D au sein d’un processus de production, il est également nécessaire de penser aux logiciels 3D. De plus en plus performants et optimisés, ces derniers sont une pièce indispensable aux rouages de la fabrication additive. C’est pourquoi, à juste titre, les entreprises spécialisées dans le développement de logiciels 3D sont aussi en pleine croissance. Utilisateurs de la technologie de longue date, les industries de l’automobile et de l’aérospatiale constituent à elles deux 7,78 % des offres.

Crédits photo : 3Dnatives

Les PME au coeur du marché

Si l’on pouvait penser que les grandes firmes sont les recruteurs les plus importants du marché de l’emploi de l’impression 3D en 2021, les PME se montrent également très actives. Avec 33 % des offres, les entreprises comprenant entre 11 et 50 employés sont les plus demandeuses de l’industrie.

Mais croire que les grandes entreprises sont inactives serait une erreur. Les sociétés disposant d’au minimum 51 employés arrivent juste derrière, avec 31 % des offres. Enfin, avec 20 %, les groupes comptant dans leur rang plus de 5 000 employés sont également à la recherche de nouveaux talents. BCN3D conclut : “Nous recherchons des profils très variés pour notre haute technologie, parce que nous sommes une entreprise très complète, et nous faisons même des logiciels, qui doivent aussi être des profils très qualifiés dans leurs compétences, dans leur expérience professionnelle et académique.”

emploi impression 3D

Crédits photo : 3Dnatives

Retrouvez l’ensemble de l’infographie ICI. Que pensez-vous du marché de l’emploi de l’impression 3D en 2021 ? Retrouvez de nouvelles offres sur notre Job Board et n’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks