menu

eMotion Tech démocratise la fabrication additive industrielle avec la Strateo3D

Publié le 23 avril 2019 par Mélanie R.
strateo3D

Le fabricant français d’imprimantes 3D eMotion Tech vient de dévoiler sa première machine professionnelle FDM, la Strateo3D. Made in France et plus particulièrement en Occitanie, l’imprimante 3D se veut plus rapide et moins chère qu’une solution concurrente. Elle intègre notamment son propre système de pilotage et de préparation de fichiers grâce à son interface StratoControl et une solution de monitoring en temps réel. La machine s’adresse aux industriels de tous secteurs, affichant ainsi le nouveau positionnement du fabricant français qui était davantage tourné vers les particuliers.

Depuis sa création en 2012, eMotion Tech s’adresse au marché des particuliers et de l’éducation avec un objectif clair : démocratiser l’impression 3D. Le fabricant a donc lancé une gamme de machines en kit open source, comme la Micro Delta Rework qui a séduit de nombreux makers et bricoleurs dans l’âme. 5 ans après, elle prend un nouveau tournant et présente Strateo3D, une imprimante 3D professionnelle qui aurait déjà suscité l’engouement de quelques groupes industriels français.

strateo3D

L’équipe eMotion Tech

La Strateo3D est une machine à dépôt de matière fondue qui offrirait un volume d’impression très généreux de 600 x 420 x 500 mm. Son système de double extrusion lui permet d’imprimer avec une variété de matériaux plastiques : PLA, ABS, TPU, PVA, HIPS, ainsi que des matériaux techniques grâce à son enceinte thermo-régulée. Son débit d’extrusion est 3 à 4 fois plus rapide que les solutions concurrentes, ce qui devrait augmenter la productivité des utilisateurs. Au delà de ses spécifications techniques prometteuses, la Strateo3D propose surtout un aspect collaboratif grâce à l’interface StratoControl.

StratoControl, un système de pilotage intégré

Le fabricant français explique que la Strateo3D embarque son propre système de pilotage et de préparation de fichiers : l’imprimante intègre un ordinateur, un Intel Core I5, qui a permis à eMotion Tech de placer le logiciel dans la machine et donc de pouvoir slicer un fichier STL directement depuis l’écran de contrôle de l’imprimante ou à distance via une interface web, que ce soit sur un Smartphone, un PC ou une tablette. Franck Liguori, co-fondateur d’eMotion Tech, précise : « Cela nous a permis de penser différemment et de permettre à chaque utilisateur de disposer d’un compte localisé sur la machine avec ses fichiers et ses paramètres propres. Il peut alors décider de les partager avec d’autres utilisateurs pour travailler ensemble sur un projet ou tout simplement reprendre une impression déjà effectuée par un autre collaborateur. »

strateo3D

La plateforme StratoControl

De plus, la Strateo3D est dotée d’un système de monitoring, 3D PrintShield, afin de détecter et prévenir de toute anomalie pouvant altérer la création de la pièce. S’il décerne un dysfonctionnement, il arrêtera le processus d’impression et enverra une notification sur Stratocontrol et donc directement sur l’appareil choisi par l’utilisateur.

Strateo3D, une solution pour les industriels et les PME

Selon le fabricant français, la Strateo3D a déjà séduit quelques industriels ; la majorité d’entre eux travaillent dans les secteurs de l’automobile, du luxe, de l’aéronautique et du médical. Parmi les applications, on retrouve a création d’outils de production, de maquettes et prototypes, de pièces sur mesure et de petites séries.

strateo3D

Franck nous a expliqués : « En 2012 nous avons créé eMotion Tech avec pour ambition la démocratisation de l’impression 3D. Le projet Strateo3D s’inscrit dans la même veine. Cette fois, il sagit de rendre accessible aux professionnels la possibilité de travailler des matériaux techniques, sur des volumes importants. En étudiant le marché des machines professionnelles, nous avons constaté que le ticket d’entrée pour une machine grand volume avec des capacités thermiques importantes était très élevé (25 à 35k€ à spécifications équivalentes). Il n’est pas facile de développer une telle machine pour un coût raisonnable. Nous l’avons fait au tarif de 12 000€ et qui plus est en Made In France ! » Vous pouvez retrouver plus d’informations sur la Strateo3D sur son site dédié ICI.

Que pensez-vous de cette nouvelle imprimante 3D 100% française ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you