menu

Un éléphant conçu grâce à l’impression 3D émerge de la façade d’une boutique

Publié le 17 décembre 2021 par Mélanie W.
Yue Minjun

Imaginez un éléphant en métal sortant d’une vitrine d’un magasin lorsque vous faites votre shopping de Noël. Et bien, en Chine, c’est une réalité ! Le magasin I Do a installé une sculpture métallique de 9 mètres de haut qui vient sublimer la boutique d’art, la tête de l’éléphant sortant de l’une des façades. Deux personnages sont posés sur le dos de l’animal, ajoutant de la hauteur au magasin de deux étages. Et si on vous en parle aujourd’hui, c’est parce que cette sculpture impressionnante a été réalisée en partie grâce à la fabrication additive et plus particulièrement via des moules imprimés en 3D utilisés ensuite pour l’étape de la cire à fonte perdue. Ce travail est le fruit d’une collaboration entre le studio d’architecture Antistatics Architecture et l’artiste Yue Minjun. 

C’est dans la ville de Wuhan en Chine que l’artiste Yue Minjun a contribué à la décoration de cette boutique I Do de 250 mètres carrés. Il est particulièrement connu pour ses peintures et ses sculptures le représentant en train de rire aux éclats et c’est précisément ce qu’il a fait dans ce nouveau magasin. Deux personnages entrelacés sont en effet sur le dos de l’éléphant, résultant en une sculpture de 9 mètres de haut réalisée en acier inoxydable. L’ensemble pèse quand même 9 tonnes et représente la sagesse, la force et l’unité. L’animal se trouve au rez-de-chaussée tandis que les deux personnages traversent le premier étage, ce qui donne de la hauteur à la boutique et invite les visiteurs à monter à l’étage.

Le premier étage de la boutique (crédits photo : Dachou Photography)

Ce qui nous intéresse tout particulièrement est la phase de fabrication de cette sculpture. Le studio d’architecture et l’artiste chinois expliquent qu’ils ont allié le design paramétrique et la technologie pour obtenir ce résultat final. Ils précisent qu’ils ont eu recours à la fabrication additive cire grand format pour concevoir les différents moules, coulés ensuite en acier inoxydable 316L. On ne connaît pas le modèle de la machine mais le design final laisse à penser qu’un logiciel d’optimisation topologique a été utilisé. L’artiste Yue Minjun se serait d’ailleurs inspiré de la biologie cellulaire ainsi que de la structure interne d’un diamant pour imaginer l’éléphant et les deux personnages.

Un style que l’on retrouve également à l’intérieur de la boutique puisque le mobilier reprend cette même forme de diamant. Le magasin fait d’ailleurs penser à une sorte de caverne dans laquelle se mêle innovation, art, technologie et architecture. L’escalier en colimaçon invite les visiteurs à monter pour admirer la suite de la sculpture aperçue sur le trottoir. C’est en tout cas une belle combinaison d’art, de technologie et de commerce qui offre une nouvelle expérience à tous ceux qui passent devant le magasin !

L’ensemble de la sculpture (crédits photo : Dachou Photography)

Que pensez-vous de cette sculpture réalisée grâce aux technologies 3D ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

*Crédits photo de couverture : Dachou Photography

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks