menu

Electroloom, la première imprimante 3D de textile est née

Publié le 16 mai 2015 par Alex M.

En janvier 2014, Aaron Rowely lançait la startup Electroloom avec la volonté de proposer la première imprimante 3D de textile au monde. Après un an et demi de développement, la société originaire de San Francisco ouvre aujourd’hui une page de collecte sur Kickstarter afin de financer le projet et soumettre ses premiers modèles pour des tests grandeur nature.

article_electroloom_2015_3

Le premier prototype de l’Electroloom, disponible sur Kickstarter pour $4500

La technologie mise au point par Electroloom, intitulée Field Guided Fabrication repose sur le micro-tissage de fibres par électrospinning, un procédé utilisant un champ électrique puissant afin de convertir une solution liquide en fibres solides. Plus concrètement, l’imprimante 3D utilise un moule, de la forme du vêtement souhaité, afin d’y déposer les fibres de textile.

Le procédé n’utilise en aucun cas du fil et une aiguille mais repose bien sur un procédé électro-chimique. Pas besoin de s’y connaître en couture, l’imprimante 3D s’occupera de tout, promet Electroloom. Les premières créations dévoilées par la startup laissent réellement rêveur sur le futur de cette technologie…

« Inspiré par les imprimantes 3D, le mouvement Makers, et l’idée d’un design accessible, nous avons développé une technologie permettant aux gens d’imaginer et de fabriquer des vêtements en partant de zéro » décrit Aaron Rowely sur la page du projet.

En supportant le projet sur Kickstarter, les plus intéressés pourront ainsi recevoir la version expérimentale, intitulée Electroloom Alpha, pour $4,500 afin de pouvoir tester en avant première le prototype de l’imprimante 3D de textile. Pour un plus faible montant, les curieux pourront également commander des échantillons de tissus mises au point à l’aide de la technologie, comme une jupe ou un tee-shirt.

 En vidéo, la présentation du projet Electroloom :

À l’heure actuelle, la technologie Electroloom permet d’imprimer en 3D à partir d’un matériau combinant polyester et cotton, disponible dans 3 coloris distincts (blanc, rose et bleu), mais des développements en cours pourraient permettre d’utiliser dans un futur proche de la soie ou des fibres acryliques, explique les fondateurs. En quelques heures, le projet a déjà reçu près de $14,000 pour un objectif de $50,000 d’ici le 15 juin prochain.

Plus d’informations sur la page Kickstarter d’Electroloom ICI.

En détails, le fonctionnement de l’imprimante 3D d’Electroloom :

article_electroloom_2015

 

Pour rester informé abonnez-vous à notre flux RSS ou pages Facebook et    [follow id= »3Dnatives » ]

Un commentaire

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. […] mai 2015, l’équipe d’Electroloom initiait une campagne Kickstarter pour financer ses développements prometteurs et levait la somme de $82,344 en seulement 1 mois. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you