menu

Des inserts imprimés en 3D pour maximiser le confort des cyclistes

Publié le 22 juillet 2022 par Mélanie W.
elastic interface

Basée à Trévise, en Italie, Elastic Interface s’est appuyée pour la première fois sur la fabrication additive pour concevoir des chamois pour les cyclistes c’est-à-dire des inserts que l’on vient placer à l’intérieur du cuissard pour maximiser le confort du coureur. Baptisés NX3, ces inserts présentent un design unique et offriraient à la fois un plus grand confort mais aussi une meilleure respirabilité et une plus grande stabilité. Avec ce lancement, la marque italienne vise à promouvoir la troisième dimension du confort dans le cyclisme, un point particulièrement crucial dans ce sport.

Comme nous l’avons vu à de nombreuses reprises, l’impression 3D et le cyclisme forment un duo gagnant. Tant pour la création de pièces d’un vélo, comme le cadre, le guidon ou la selle, que pour la fabrication d’équipements offrant un plus grand confort aux sportifs. Les applications de la technologie 3D dans ce domaine sont presque illimitées. Et bien qu’elle soit surtout utilisée pour la création de prototypes, ces dernières années, de nouveaux composants finaux ont été développés, permettant d’exploiter le potentiel de cette méthode de fabrication.

Le design des inserts imprimés en 3D (crédits photo : Elastic Interface)

La peau de chamois est l’une des parties qui composent le cuissard. Il est situé entre les jambes et protège les parties les plus sensibles contre les frottements et la pression exercée par notre poids sur la selle. C’est l’un des aspects les plus importants lors du choix de l’équipement. C’est dans cet esprit qu’Elastic Interface a développé la première peau de chamois imprimée en 3D pour offrir un confort et une respirabilité accrus. Les inserts NX3 intègrent une pièce imprimée en 3D qui remplace la mousse ou le rembourrage habituel dans la zone d’appui des ischions. Sa structure en treillis permet de contrôler plus précisément la densité et la fermeté de la pièce en fonction de l’utilisation du coussin. En outre, la conception vous permet de définir comment le coussin se déforme sous le poids et la pression lors de l’utilisation. Il en résulte un meilleur amortissement, un comportement plus stable et une moindre déformation du coussinet.

Pour la fabrication de ces inserts, l’entreprise a utilisé la technologie FDM. Bien que le matériau utilisé ne soit pas précisé, nous soupçonnons qu’il s’agit d’un polymère élastomère qui permet la flexibilité et la déformation du dessin. Grâce à cette méthode, l’entreprise a réussi à développer une forme de grille qui favorise également la circulation de l’air dans la structure. Cela engendre une meilleure respirabilité et empêche l’accumulation d’humidité grâce à ses propriétés hydrophobes. Bien que nous ne sachions pas encore quelles marques d’équipements sportifs intégreront le pad NX3, nous sommes sûrs de le voir adopté dans divers shorts de cyclisme dans un avenir proche. Elastic Interface étudie également la possibilité de mettre en œuvre cette technologie dans les gants de cyclisme. Vous trouverez de plus amples informations sur le site web de l’entreprise ICI.

La structure en treillis favorise la circulation de l’air (crédits photo : Elastic Interface)

Que pensez-vous de ce projet ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article et retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

*Crédits photo de couverture : Elastic Interface

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks