menu

ECO 3D : L’actu économique de l’impression 3D en octobre

Publié le 31 octobre 2016 par Alex M.
éco 3d

ECO 3D c’est votre résumé mensuel de l’économie de l’impression 3D. Chaque mois, retrouvez l’actualité économique et financière qui a marqué le monde de la fabrication additive. Retour sur les investissements, les dernières acquisitions, les rapports financiers et les développements des acteurs de l’impression 3D comme Stratasys, 3D Systems, HP, ExOne ou SLM Solutions…

GE/SLM Solutions: Une acquisition compromise

En septembre dernier, General Electric annonçait sa volonté d’intégrer le marché convoité de l’impression 3D métal. Pour se faire, le groupe industriel dévoilait une offre de 1,4 milliard de dollars pour acquérir deux acteurs clefs du secteur, à savoir SLM Solutions et Arcam.

SLM Solutions est l’un des leaders mondiaux dans le domaine de la fabrication additive métal. Avec ses 66 millions d’euros de chiffre d’affaires réalisé en 2015, SLM Solutions est côté en bourse au TecDAX (l’indice boursier technologique allemand).

Basé à Lübeck en Allemagne, la firme s’est faite connaître en développant un procédé unique de fusion laser permettant d’obtenir des pièces à partir de nombreux matériaux métalliques comme le titane, l’acier, l’aluminium, le cobalt-chrome mais aussi des alliages à base de nickel. Une acquisition stratégique pour GE… mais c’était sans compter sur Paul Singer, deuxième plus important actionnaire de la firme allemande. Retour sur imbroglio financier digne d’un scénario hollywoodien :

  • 5 septembre : General Electric lance une offre publique d’achat sur l’ensemble des actions de SLM Solutions au prix de 38€ par action. Une offre valable jusqu’au 24 octobre 2016 uniquement si et seulement si GE réussi à obtenir au minium 75% des actions. À cette date, le cours d’une action de SLM Solutions est de 27€.
  • 6 septembre : Suite à l’OPA de General Electric, le cours de l’action de SLM Solutions bondit à 38,90€.
  • 7 septembre : Le fondateur et les dirigeants de SLM Solutions émettent un avis favorable sur l’offre de SLM Solutions sur la totalité de leurs actions, soit 31,5% des actions nécessaires.
  • 28 septembre : Avec 16% des parts, le multi-milliardaire Paul Singer, propriétaire du fond d’investissement Elliott Management Corp., est le deuxième actionnaire de SLM Solutions. Le 28 septembre dernier, il refuse l’offre de SLM Solutions qu’il considère trop faible.
  • 21 octobre : Quelques jours avant la date butoir, General Electric annonce qu’il ne réhaussera pas son offre.
  • 24 octobre : GE ne possède que seulement 9% des actions de la société, tandis que Paul Singer a progressivement augmenté ses positions pour atteindre 20% des actions de SLM Solutions. Un coup de poker auquel le groupe General Electric restera finalement muet. GE annonce la fin des négociations.
  • 26 octobre : À la surprise générale, General Electric officialise le rachat de Concept Laser, concurrent direct de SLM Solutions. Le contrat porte sur un montant de 549 millions d’euros pour l’acquisition de 75%des actions de Concept Laser.
Paul Singer, founder, CEO, and co-chief investment officer for Elliott Management Corporation, attends the Skybridge Alternatives (SALT) Conference in Las Vegas, Nevada in this May 9, 2012, file photo. Billionaire New York investor Paul Singer sent a letter to dozens of other donors on October 30, 2015, declaring his support for Rubio in a major blow to the struggling campaign of former Florida Governor Jeb Bush, the newspaper said. REUTERS/Steve Marcus/Files

Paul Singer, propriétaire du fond Elliott Management Corp., à l’origine de l’imbroglio avec General Electric

Dans le reste de l’actualité :

  • Le cabinet américain Gartner publiait ce mois-ci une étude sur les ventes mondiales d’imprimantes 3D. Intitulée « Forecast: 3D Printers, Worldwide, 2016 », l’étude nous apprend que les livraisons auraient ainsi doublé entre 2015 et 2016 et pourraient atteindre le nombre de 6,7 millions d’unités en 2020.
  • De son côté, SmarTech Publishing dévoilait une étude sur les logiciels pour la fabrication additive. Un secteur moins connu mais intimement lié à la croissance de l’impression 3D. Un marché qui pourrait tout de même représenter 2,2 milliards d’ici à 2025 !
  • En France, Groupe Gorgé qui détient le fabricant d’imprimantes 3D industrielles Prodways présentait ses résultats pour le 3ème trimestre 2016. L’activité Impression 3D a ainsi augmenté de 7,5% pour atteindre 5,3 millions d’euros, soit un léger ralentissement par rapport au début de l’année. Une annonce qui survient quelques jours avant l’ouverture du salon européen Formnext, où de nombreux acteurs européens présenteront leurs nouveautés.
  • Enfin, la startup Vectary annonçait une jolie levée de fonds de 2,5 millions de dollars pour démocratiser la création 3D en ligne.

Quelle actualité économique vous a le plus marqué ce mois-ci dans ECO 3D ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Un commentaire

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. […] Solutions : Suite à la tentative avortée d’OPA de la part de General Electric, le groupe allemand présente des résultats économiques encourageants. Le chiffre […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you