menu

Des semelles customisées et imprimées en 3D au Bon Marché à Paris

Publié le 26 février 2019 par Mélanie R.
ecco

Le fabricant de chaussures ECCO a commencé à présenter son expérience de customisation de chaussures au Bon Marché Rive Gauche à Paris. Pour la première fois en Europe, les visiteurs pourront tester QUANT-U, un projet en collaboration avec Dassault Systèmes, qui a pour objectif de créer une semelle entièrement adaptée à la morphologie de chaque pied et paramètres de marche du porteur. 3Dnatives a pu tester le dispositif en avant-première dans une des boutiques de la marque danoise : le résultat est très prometteur pour l’industrie de la chaussure !

On vous en avait parlé en mars 2018 lorsque ECCO avait ouvert son concept store aux Pays-Bas : l’expérience QUANT-U devrait ouvrir davantage de portes en termes de personnalisation de produits, dans notre cas de chaussures. Elle est divisée en trois étapes : une capture de données en temps réel, une modélisation de la semelle en conséquence et une impression 3D localisée. Un processus de création qui ne prendrait qu’une heure seulement.

ECCO

Une expérience en trois étapes

Tout commence par une numérisation du pied en temps réel et une analyse de celui-ci. Le porteur monte pieds nus sur une sorte de balance qui vient scanner son pied et génère alors un profil (longueur du pied, largeur, forme, etc.) en quelques secondes. Plus de 24 points de mesure sont présents sur le dispositif. Afin d’obtenir un résultat plus exact, l’utilisateur vient alors marcher sur un tapis afin de mesurer les paramètres de marche : comment le pied se pose, quels sont les points d’appui, etc.

Toutes ces données sont alors analysées par un algorithme d’apprentissage qui permettra de développer un modèle numérique grâce la plate-forme 3DEXPERIENCE de Dassault Systèmes. L’expert en logiciel explique : “L’apprentissage automatique et les simulations structurelles généreront la configuration numérique et testeront les contraintes physiques et la résistance du matériau utilisé pour la semelle intercalaire avant de la valider et de l’optimiser pour impression 3D.”

ecco

L’utilisateur vient d’abord se placer sur la balance (à gauche) puis marche sur le tapis

La dernière étape correspond à l’impression même de la semelle. Celle-ci est réalisée sur une machine German RepRap à partir de silicone haute qualité. Les semelles pourraient être imprimées en 3D n’importe où et prêtes à être récupérées en boutique ou livrées dans le monde entier. Teo Pazanin, Resarch and Communications chez ECCO, précise : “Nous avons choisi du silicone car c’est un matériau qui est adapté aux paramètres de viscoélasticité tout en offrant durabilité, propriétés antibactériennes et stabilité à la température. Les semelles intercalaires imprimées en 3D sont personnalisées pour répondre aux besoins individuels en matière d’amorti, de stabilité, d’ajustement et de retour d’énergie. Il en résulte un confort et un ajustement customisés.”

ecco

Chaque utilisateur aura accès à ses données de mesure personnelles et pourra commander ses futures semelles plus facilement puisqu’il aura déjà toutes les informations de customisation disponibles. A termes, ECCO souhaite proposer différents types de semelles, plus accès sur la performance et la santé par exemple.

ECCO

Crédits photo : 3Dnatives

L’expérience QUANT-U est actuellement présentée au Bon Marché Rive Gauche dans le cadre de l’exposition “Geek mais Chic : Le shopping du troisième millénaire” et ce jusqu’au 22 avril. Vous pouvez retrouver plus d’informations sur le site officiel de l’expérience d’ECCO ICI.

ecco

Que pensez-vous de cette nouvelle expérience de shopping proposée par ECCO et Dassault Systèmes ? Partagez votre opinion en commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you