menu

Titomic imprime en 3D le plus grand drone en titane

Publié le 6 mai 2019 par Mélanie R.

Titomic est un fabricant australien d’imprimantes 3D métal qui a récemment dévoilé un drone imprimé en 3D en titane, le plus grand du marché selon l’entreprise. Et pour cause, celui-ci mesure 1,8 mètres de diamètre ! Il a été conçu sur la machine XXL de Titomic, capable de créer des pièces de 9 mètres de long sur 3 mètres de large et 1,5 mètres de haut, avec un débit de 29 kilos de matière par heure. Ce premier prototype de drone géant permettrait de montrer le potentiel des solutions de fabrication additive du fabricant, particulièrement pour des applications dans les secteurs militaire et aérospatial.

Combiner impression 3D et drones n’est pas une innovation en soit ; la méthode de fabrication est en effet utilisée depuis longtemps dans l’élaboration d’aéronefs sans-pilote, que ce soit dans le secteur militaire ou encore dans l’industrie du sport. L’impression 3D permet dans ces cas là de repenser le design du drone, de lui ajouter de la complexité tout en réduisant son poids final et en augmentant ses performances. Toutefois, personne n’avait jusqu’ici imaginé un dispositif aussi grand, ou du moins pas en titane ; c’est en cela que l’initiative de Titomic est intéressante.

drone imprimé en 3D

La machine reposant sur le procédé TKF (crédits photo : Titomic)

Un drone imprimé en 3D en titane

Le fabricant s’est appuyé sur sa technologie brevetée Titomic Kinetic Fusion (TKF) qui repose sur une méthode de projection à froid – elle viendrait projeter à très grande vitesse des particules de titane sur le support d’impression pour les fusionner et ainsi former la pièce souhaitée. Titomic explique qu’ils ont opté pour du titane car c’est un métal qui offre un très bon rapport résistance/poids, particulièrement intéressant pour des applications de sécurité et militaires. Dans le cas du drone, l’équipe affirme que la fabrication additive métal leur permet de concevoir une protection balistique plus robuste et légère. Titomic serait aujourd’hui capable de travailler avec différents alliages de métaux tels que l’acier inoxydable, l’inconel et le carbure de tungsten.

Jeff Lang, directeur général de Titomic, a déclaré : “Nous sommes ravis de travailler avec l’industrie mondiale de la défense afin de combiner les ressources, la fabrication et l’innovation australiennes, ce qui augmentera notre capacité à fournir davantage de technologies modernes à l’Australie et à ses forces de défense.” Ce drone imprimé en 3D ne serait donc qu’un début ; Titomic pourrait bientôt annoncer la création de dispositifs militaires plus larges et plus puissants. En attendant, vous pouvez retrouver plus d’informations ICI.

De gauche à droite : le CTO de Titomic, Jeff Lang ; le fondateur de TAUV, Nathan Kalisch ; le CEO de Titomic, Gilbert Michaca, tenant le drone imprimé en 3D (crédits photo : Titomic)

Que pensez-vous de ce drone imprimé en 3D ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK