menu

Grâce à l’impression 3D, un designer conçoit une draisienne inspirée d’une moto BMW

Publié le 19 juin 2020 par Mélanie R.
draisienne

A tous les parents fans de motos, voici une nouvelle qui devrait vous intéresser : le designer néerlandais Roel van Heur a imaginé une draisienne à l’image de la célèbre moto BMW K75, créant ainsi la paire parfaite ! Si ce petit vélo sans pédales nous intéresse aujourd’hui c’est parce qu’une partie a été imprimée en 3D. Le designer a en effet intégré des fourreaux de fourche et un réservoir d’essence – les deux étant simplement esthétiques bien entendu – imprimés en 3D. Plusieurs méthodes de fabrication ont été utilisées pour concevoir le reste de la moto miniature, preuve que les technologies 3D s’intègrent parfaitement dans le processus de création.

Vous le savez sans doute, la fabrication additive est de plus en plus employée dans la conception de motos, que ce soit pour créer des pièces détachées, des composants personnalisés pour offrir une certaine esthétique, de l’outillage ou encore des pièces complexes et chères à produire via des méthodes classiques. Beaucoup de constructeurs ont misé sur cette technologie, persuadés des avantages qu’elle apporte sur un circuit automobile ou sur la route. Dans notre cas, l’impression 3D intervient seulement dans une pure logique de design, permettant de reproduire les pièces d’origine plus facilement. 

Les fourreaux de fourche et le réservoir ont été imprimés en 3D

Ce projet a débuté par la personnalisation d’une BMW K75 pour l’un des amis du designer Roel van Heur. Ils avaient conçu un modèle sur-mesure et quelques mois après, le motard a eu un enfant, poussant Roel à imaginer une version miniature pour ce dernier. Il explique : “Je me suis beaucoup amusé à concevoir ce vélo. Si cela n’aide pas l’enfant à grandir pour devenir un motard, je ne sais pas ce qui le fera !” Et pour cause, c’est une réplique convaincante. Roel van Heur explique qu’il a commencé par modéliser la draisienne sur le logiciel SOLIDWORKS. Il aurait ensuite acheté de multiples tubes en acier inoxydable pour donner vie à son idée : le cadre et les fourches ont été pliés, découpés et soudés, puis brossés à la main pour donner une finition authentique. Ce sont donc les fourreaux de fourche et le réservoir d’essence qui ont été imprimés en 3D – Roel est très discret quant au processus utilisé. A en croire les photos, on imagine plutôt un procédé d’impression plastique. Le réservoir a été peint en vert, de la même couleur que celui de la moto du père. 

Un mini siège vélo a été ajouté, ainsi que les logos du designer et de BMW – ils sont en réalité gravés dans la carrosserie. Sur le devant, un phare en verre jaune de 3 pouces a été installé, rappelant celui des voitures classiques. Quant au guidon, les poignées sont entourées de scotch noir. La draisienne pourrait donc donner le goût de la moto à l’enfant qui l’utilise, en toute sécurité bien entendu !

La draisienne est dotée d’un phare à l’image des voitures classiques

N’hésitez pas à nous dire ce que vous pensez de ce projet et du rôle que peut jouer l’impression 3D dans le processus de design dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK