menu

Divergent lève $160 millions pour imprimer en 3D les voitures de demain

Publié le 4 mai 2022 par Mélanie W.
divergent

L’entreprise Divergent a réussi avec succès une levée de fonds de 160 millions de dollars la semaine dernière, levée qui devrait lui permettre de poursuivre la création de pièces automobiles grâce à la fabrication additive. Rappelons qu’elle a développé une solution logicielle et un système d’assemblage automatisé, baptisé Divergent Adaptive Production System, pour concevoir la quasi intégralité des composants d’une voiture. Elle a choisi la machine NXG XII 600 de SLM Solutions comme imprimante 3D métal ; la levée de fonds réalisée devrait lui permettre d’accroître ses capacités de fabrication et ouvrir de nouvelles usines aux Etats-Unis et en Europe à partir de 2024.

Si le nom de Divergent vous dit quelque chose, c’est parce que l’entreprise est l’une des premières à avoir développé une solution pour concevoir des châssis de voitures imprimés en 3D. En 2015, la jeune pousse californienne présentait Blade, un concept car intégrant un châssis ultra-léger conçu grâce à l’utilisation de tubes de carbone rattachés entre eux par le biais de fixations imprimées en 3D. Quelque temps plus tard, la startup signait un partenariat stratégique avec Peugeot et levait ses premiers millions de dollars. Depuis, elle n’a pas chômé et s’est donnée des objectifs encore plus ambitieux.

Divergent s’intéresse à l’impression 3D depuis quelques années déjà pour imprimer en 3D des châssis (crédits photo : Divergent)

Cela faisait un moment que nous n’avions pas entendu parler de Divergent. Elle s’est consacrée au développement d’une solution pour développer des pièces automobiles sur-mesure en combinant conception générative et fabrication additive. Selon l’entreprise, c’est « une usine numérique modulaire complète pour les structures complexes. » qui fait l’objet de 500 brevets. Le logiciel est en mesure de comprendre le volume de la pièce, là où elle doit être fixée dans la voiture et quelles sont les charges qu’elle doit tolérer. En fonction de ces contraintes, le logiciel optimise le poids, la résistance et le coût du modèle qui peut ensuite partir à l’impression. C’est une machine de fusion laser sur lit de poudre qui a été retenue, plus particulièrement six imprimantes 3D NXG XII 600. 

Une fois la pièce prête, elle est assemblée de façon autonome, permettant de réduire les délais de fabrication et l’intervention humaine. Lukas Czinger, vice-président senior de Divergent, ajoute : Il s’agit d’un système de production entièrement nouveau que nous avons créé de toutes pièces. Si votre objectif de coût ou de masse change, si votre volume de conception est modifié, ou si vous voulez introduire rapidement une variante à votre voiture, nous pouvons en quelques jours, concevoir, imprimer et assembler ce nouveau modèle. »

L’objectif de Divergent est de proposer une solution clé-en-main pour concevoir la quasi totalité d’une voiture (crédits photo : Divergent)

Pour l’instant, Divergent explique qu’elle se concentre sur des voitures de sport et haut de gamme, un segment plus intéressant économiquement que des véhicules grand public. Le fondateur et CEO de Divergent, Kevin Czinger« , conclut : « Ce financement représente une confirmation éclatante de notre caractère perturbateur dans l’industrie de la construction automobile, qui n’a vraiment pas connu une telle révolution depuis que Henry Ford a mis au point la chaîne de montage, il y a plus de 100 ans. D’une grande importance, étant donné l’accent mis sur la durabilité au niveau mondial, le DAPS est une fabrication qui sauve la planète en ce sens qu’il réduit radicalement l’impact environnemental du cycle de vie en optimisant l’efficacité totale du véhicule. » Selon Divergent, la solution DAPS serait actuellement utilisée par 8 constructeurs automobiles qu’elle devrait révéler en fin d’année. Vous pouvez retrouver davantage d’informations ICI.

Que pensez-vous de cette levée de fonds ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks