menu

Les solutions d’impression 3D métal de Desktop Metal arrivent en Europe

Publié le 1 juillet 2019 par Mélanie R.
desktop metal europe

Ca y est, les solutions de fabrication additive métal de Desktop Metal arrivent en Europe ! Le fabricant américain a annoncé il y a quelques jours qu’il avait débuté les livraisons de ses Studio System à quelques clients et revendeurs européens, notamment en France, Italie, Grèce, Espagne, Royaume-Uni, Portugal, Allemagne et aux Pays-Bas. Forte de son succès en Amérique du Nord avec des clients tels que Ford, Google ou Goodyear, l’entreprise souhaite étendre son expertise et poursuivre sa mission première à savoir rendre plus accessible l’impression 3D métal, aux industriels et ingénieurs. 

En octobre 2015, Desktop Metal voyait le jour avec un objectif en tête : démocratiser l’utilisation de la fabrication additive métallique en s’appuyant sur des solutions de bureau simples, rapides et de qualité. Deux ans plus tard, elle dévoilait Studio System, incluant un four de frittage et un poste de déliante, et Production System, des machines pensées pour le prototypage et la production. Ric Fulop, CEO et co-fondateur de Desktop Metal, ajoute : “Lorsque Desktop Metal a été lancé, nous avions pour mission de changer radicalement la façon dont le monde conçoit et produit des pièces imprimées en 3D métal, du prototypage fonctionnel à la fabrication en série. Nous avons concrétisé cette vision aux États-Unis et au Canada et sommes maintenant prêts à entrer sur la scène mondiale pour accélérer davantage notre expansion commerciale et répondre à la demande impressionnante du marché européen.”

Desktop metal europe

Studio System intègre l’imprimante 3D, le four de frittage et le poste de déliantage

Desktop Metal explique avoir identifié plusieurs clients stratégiques européens afin qu’ils puissent tester la technologie et l’évaluer avant de lancer la distribution officielle. Le fabricant a volontairement choisi des secteurs d’activités variés comme l’éducation, la défense, l’automobile, etc. En France par exemple, l’entreprise travaille avec les service de fabrication Edalis et Soprofame et MSA, spécialisée dans la chaudronnerie et la mécano soudure. Les solutions de Desktop Metal sont aussi testées par le groupe BMW en Allemagne et l’école Polytechnique de Milan ; des clients qui ont pu faire des retours sur la prise en main de la machine Studio System, la formation proposée, les matériaux compatibles, etc. 

Aujourd’hui, la solution Studio System aurait fabriqué plus de 10 000 pièces dans le monde, allant de prototypes fonctionnels de pistons d’amortisseurs à des pièces finales comme des engrenages et des supports de moteur, en passant par la création d’outils et de moules. Chaque pièce aurait permis de réduire drastiquement les coûts – certaines pouvant aller jusqu’à 90% par rapport à l’usinage et à la fusion sur lit de poudre métallique, mais aussi les délais de fabrication. 

desktop metal europe

Les solutions de Desktop Metal permettront aux clients européens de fabriquer toutes sortes de pièces (crédits photo : Desktop Metal)

Marc Champion,  le PDG de MSA, affirme : “Nous avons choisi d’investir dans les technologies de fabrication additive afin de diversifier nos offres et de mieux répondre aux solutions client. La Studio System nous permettra de produire en interne des pièces métalliques complexes, plus rapides et plus flexibles. Parmi les autres solutions de fabrication additive, Studio System était la plus facile à mettre en œuvre et la plus sûre pour nos opérateurs.” Retrouvez plus d’informations dans le communiqué de presse officiel ICI.

Que pensez-vous de l’arrivée de Desktop Metal en Europe ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you