menu

Rencontre avec DEEPTIME, créateurs d’enceintes imprimées en 3D à partir de sable

Publié le 16 avril 2019 par Mélanie R.
deeptime

Il y a un mois, nous vous avions présenté ces enceintes imprimées en 3D à partir de sable, créées par la startup DEEPTIME. Studio de design et de technologie basé à Prague, il cherche à intégrer les technologies 3D dans son processus de fabrication pour proposer des systèmes sonores uniques et design. Nous avons rencontré leurs deux fondateurs, Ondrej Chotovinsky et Martin Hreben, pour en savoir plus sur leur solution Ionic Sound System et sur leur utilisation de la technologie d’impression 3D.

3DN: Pourriez-vous vous présenter et nous en dire un peu plus sur DEEPTIME?

deeptimeOndrej Chotovinsky : Nous sommes un studio de design et de technologie basé à Prague, en République tchèque. Martin Hreben et moi avons lancé DEEPTIME il y a un peu plus de six ans. Nous partagions la même vision : construire une entreprise qui incarnerait une utilisation innovante des technologies de pointe dans des objets simples et bien conçus. Nous voulions créer quelque chose d’un peu plus simple qu’un produit et aller vers des pièces utiles et belles à la fois. Nous étions tous les deux passionnés de design, de prototypage et d’impression 3D, mais aussi de musique. Ainsi, choisir des enceintes et des systèmes audio en tant que premier projet majeur était un choix évident.

deeptimeMartin Hreben : Nous voulions tirer le meilleur parti de tout ce que nous avions appris en travaillant dans les industries de l’automobile et de la conception de produits. Bien entendu, nous en avons appris davantage au fil des erreurs. À l’époque, nous avions déjà une expérience sérieuse en conception et en ingénierie. J’ai travaillé dans la recherche et le développement de Skoda Auto pendant plus de 7 ans, tandis qu’Ondrej mettait la main sur des projets pour des sociétés telles qu’Aston Martin, McLaren, Honda, Airbus; la liste est longue. Nous connaissions donc bien le prototypage et le développement de produits pour les marchés de niche élevés.

Ondrej Chotovinsky : Au sens littéral, le nom DEEPTIME désigne le concept scientifique du temps géologique. J’entends par là des délais bien au-delà des capacités de notre propre imagination. Au sens scientifique, on entend par “deeptime” l’histoire condensée de la Terre, de la nature et de l’évolution des espèces. Cela a donc été vrai pour nous à plusieurs niveaux. Après tout, notre matière première est le sable et une grande partie de notre inspiration provient du monde naturel.

Martin Hreben : En termes moins poétiques et après cinq années de recherche en acoustique et dans l’industrie audio, DEEPTIME est maintenant une entreprise indépendante spécialisée dans la création de systèmes audio exclusifs. Après 4-5 ans de développement, nous avons pu imprimer avec du sable notre premier Ionic Sound System fin 2018. Nous sommes extrêmement fiers de cette réalisation, car elle est assez révolutionnaire. Nous étudions déjà des idées de design pour de nouveaux produits.

deeptime

3DN: Comment est née l’idée d’imprimer en 3D votre enceinte à partir de sable?

Martin Hreben : L’idée est née pour la première fois il y a environ 4 ans. À l’époque, nous nous appelions AKEMAKE et nous avions présenté un prototype de la première enceinte imprimée en 3D au monde. Cette enceinte originale en forme de spirale a beaucoup attiré d’attention et de demande. Mais la technologie FDM ne nous a pas permis de fabriquer ces spirales en bois en série. La fiabilité des processus, le temps d’impression, les coûts de fabrication et surtout la qualité sonore étaient loin d’être idéaux. Nous avons donc dû chercher une solution ailleurs.

Nous recherchions une technologie qui nous permettrait de réaliser une petite série tout en améliorant la qualité du son. A cette époque, nous avons découvert l’impression 3D de sable et commencé à expérimenter. Cette méthode est principalement utilisée pour l’impression de moules ou de noyaux ; le matériau imprimé est donc extrêmement fragile. Il nous a fallu quelques années d’expérimentation avant de parvenir à perfectionner le processus de durcissement du produit imprimé semi-fini dans le composite de sable de silice que nous utilisons maintenant. Nous avons développé nos propres durcisseurs qui confèrent au matériau une rigidité, une durabilité et des propriétés acoustiques parfaites.

deeptime

3DN: Quelle est l’expérience de DEEPTIME en matière d’impression 3D ? Comment voyez-vous cette technologie ?

Ondrej Chotovinsky : Nous travaillons depuis plusieurs années avec les technologies d’impression 3D, en utilisant les procédés SLS, FDM, SLA. Nous pensons que l’impression 3D, et surtout l’impression de sable (ou liage de poudre), représente un potentiel important pour l’industrie audio. Dans notre cas, l’impression de sable nous donnait un degré de liberté sans précédent. Cela nous a permis de produire des coques inspirées de la nature et imprimées à partir d’une seule pièce qui n’auraient pas pu être fabriquées autrement. Ainsi, nous pouvons créer des enceintes parfaites du point de vue de l’ingénierie et de la conception. En plus de cela, si quelqu’un cherche une solution personnalisée, de forme ou de taille différente, le fait que tout soit imprimé facilite la réponse à ces demandes.

deeptime

3DN: À quel point pensez-vous que votre produit soit unique en termes de design et de technologie?

Martin Hreben : Du point de vue de la technologie, nous sommes les premiers au monde à produire des enceintes imprimées en 3D à partir de sable de silice. Nous pensons donc que cela nous rend plutôt unique, mais ce n’est pas seulement le matériau. La technologie nous a permis de concevoir les boîtiers de manière à ce qu’ils soient aussi compacts que possible. Tout le système est optimisé pour une efficacité maximale. J’entends par là que l’ensemble est assez puissant pour un ensemble de cette taille-là. Les enceintes ne mesurent que 20 cm environ.

deeptime

Il s’avère que le sable est également un matériau idéal en raison de ses propriétés anti résonantes et absorbantes. La structure de surface rugueuse à l’intérieur des enceintes facilite la distribution des fréquences indésirables générées par l’arrière du cône de l’enceinte.

3DN : Un dernier mot pour nos lecteurs?

Ondrej Chotovinsky : N’hésitez pas à nous dire ce que vous pensez de notre enceinte. Que vous aimiez ou pas ce que nous faisons, nous sommes ouverts à vos commentaires.  Nous n’innoverons pas si nous ne comprenons pas ce que les autres pensent ! Retrouvez plus d’informations sur notre site officiel ICI.

deeptime

Que pensez-vous des enceintes imprimées en 3D de DEEPTIME ? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK