menu

Daimler Buses offre à ses clients la possibilité d’imprimer en 3D des pièces de rechange

Publié le 24 mai 2022 par Philippe G.

D’ici peu, les entreprises de transport d’autobus Mercedes-Benz et Setra pourront imprimer en 3D eux-mêmes des pièces destinées à leurs véhicules. C’est le fabricant de composants Daimler Buses qui l’a récemment annoncé à travers un communiqué de presse. Grâce à cette initiative, le constructeur souhaite en finir avec les expéditions fastidieuses de pièces et offrir à leurs clients la possibilité de fabriquer des pièces de rechange rapidement et à moindre coût depuis leurs propres locaux. Si cette décision peut paraître surprenante, ce n’est pas la première fois que Daimler Buses s’oriente vers la fabrication additive. Dès 2017, la société imprimait en 3D plus de 780 pièces de rechange pour ses véhicules. 

Afin d’imprimer les pièces de rechange pour les bus Mercedes-Benz, les entreprises de transport n’auront qu’à disposer d’une imprimante 3D certifiée par Daimler Buses, de s’enregistrer auprès de la marque et d’obtenir une licence pour concevoir la pièce requise dans la quantité souhaitée. De cette manière, toutes les entreprises possédant des véhicules Daimler Buses seront en mesure de créer elles-mêmes leur propre « mini-usine de pièces détachées ». Et afin de pouvoir régulariser tout ce processus, Daimler Buses a fait appel à sa marque de service numérique Omniplus. 

La marche à suivre pour imprimer en 3D ses propres pièces de rechange

Selon Daimler Buses, le nouveau service proposé aux clients est similaire aux plateformes de streaming, l’idée est de pouvoir l’utiliser à tout moment et n’importe où. Les entreprises de transport d’autobus doivent tout d’abord s’inscrire à la boutique en ligne 3D Printing License eShop et indiquer quelles imprimantes 3D ils possèdent. Ensuite, elles n’ont plus qu’à acheter une licence d’impression 3D cryptée permettant d’obtenir les fichiers numériques des pièces souhaitées. Une fois l’impression terminée et le composant obtenu, la licence expire sans que les données soient sauvegardées. Et si les entreprises de transport souhaitent fabriquer une pièce spécifique et que leurs imprimantes 3D ne leur permettent pas, il est également possible de faire appel aux partenaires d’Omniplus pour qu’ils se chargent de l’impression.  

Selon Daimler Buses, plus de 100 pièces et 1 500 composants sont disponibles pour le moment, et le nombre devrait augmenter dans les mois à venir. Avec cette nouvelle application, le fabricant de composants espère rendre ses pièces disponibles plus rapidement en limitant les problèmes de chaines d’approvisionnement.

Que pensez-vous du nouveau projet de Daimler Buses ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks