menu

Czinger 21C, l’hypercar conçue par impression 3D et intelligence artificielle

Publié le 25 août 2022 par Mélanie W.
czinger 21c

Plus rapide, plus efficace et plus innovante – ce sont les mots qui pourraient être utilisés pour décrire la supercar Czinger 21C du constructeur automobile américain Czinger. À première vue, on pourrait penser qu’il s’agit d’une voiture de course – mais ce n’est pas le cas : il s’agit en fait d’une voiture de tourisme prête pour la route, conforme aux réglementations américaines. Cependant, ce n’est pas cela qui nous intéresse aujourd’hui mais bien la façon dont elle a été fabriquée. Le constructeur a effet combiné impression 3D et intelligence artificielle pour donner vie à ce véhicule puissant et unique.

On voit bien que ces deux méthodes ont été combinées notamment quand on ouvre le hayon : au lieu de lignes droites et de poutres en fibre de carbone, le compartiment moteur de la Czinger 21C ressemble à un arrangement presque organique. Pesant moins de 1 500 kilogrammes et animée par un moteur V8 biturbo de 2,9 litres développé en interne par Czinger, « l’hypercar du XXIe siècle » affiche une puissance de 932 kW (ou 1 250 ch) et un régime supérieur à 11 000 tr/min. L’accélération de la voiture est également impressionnante. Elle est capable de passer de 0 à 250 mph et de revenir à 0 en 27 secondes environ, battant ainsi le précédent record de 31,49 secondes.

La Czinger 21C ressemble à une voiture de course (crédits photo : Czinger)

Quel rôle l’impression 3D a-t-elle joué dans la création de la Czinger 21C ?

Tout d’abord, il est important de rappeler que Czinger a été fondé par Kevin et Lucas Czinger, deux tous occupant une position stratégique chez Divergent, un acteur reconnu sur le marché de l’impression 3D automobile.  Elle vise en effet à automatiser les processus de conception et de développement des pièces automobiles imprimées en 3D – notamment les châssis. C’est ce savoir-faire qui a été intégré dans la Czinger 21C.

L’IA a été utilisée pour concevoir les différents composants, qui ont été imprimés en 3D ensuite. D’une part, elle a non seulement déterminé quel type de forces pouvait jouer un rôle majeur dans la voiture à cet égard, mais grâce à diverses simulations, la forme, la taille et le poids appropriés ont finalement été déterminés pour chaque pièce. Cela a permis à la Czinger 21C de devenir cette voiture non seulement puissante, mais aussi légère. En ce qui concerne l’étape finale d’impression, l’entreprise indique que toutes les pièces, à l’exception de celles de la carrosserie, des roues, des composants intérieurs, de la suspension et du groupe motopropulseur, seront fabriquées par fabrication additive.

L’entreprise s’est tournée vers la fusion laser sur lit de poudre pour produire les différents composants métalliques. Et grâce à l’utilisation de l’IA, aucun métal n’a été gaspillé. Toutefois, compte tenu des formes de la voiture et du fait que les imprimantes 3D ont également un espace de construction limité, Czinger a dû trouver une solution complémentaire pour sa 21C : il a utilisé un adhésif développé en interne par les chercheurs de l’entreprise, capable de durcir en quelques secondes. Cela signifie que, dès le processus de conception des différentes pièces, il n’est pas nécessaire de veiller à ce qu’il y ait des points spéciaux de fixation avec d’autres pièces, car l’adhésif ultra-fort peut facilement les coller ensemble.

Lukas Czinger a conclu : « Nous avons créé l’hypercar la plus avancée technologiquement au monde. Du logiciel de conception piloté par l’IA aux alliages brevetés dans lesquels ses structures sont imprimées, la 21C incarne plus de sept ans de développement et des centaines de millions d’investissements en capital. Nous sommes ravis d’introduire de nouveaux modèles définissant le segment dans notre gamme dans les années à venir et d’établir Czinger comme l’une des grandes marques automobiles américaines de notre temps. » Dans tous les cas, il sera passionnant de voir si nous verrons une telle supercar sur la route dans un avenir proche. Si vous voulez en savoir plus sur la Czinger 21C, cliquez ICI.

Que pensez-vous de la Czinger 21C ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

*Crédits photo de couverture : Robert Grubbs Photography

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks