menu

Des cybercriminels impriment de faux lecteurs de cartes pour distributeurs de billets !

Publié le 19 août 2013 par 3Dnatives

Les criminels ont l’air de rapidement s’approprier l’impression 3D à des fins moins nobles que d’imprimer un coeur artificiel  ou encore de rendre la planète plus verte avec l’impression 3D.

A Sydney, un groupe cybercriminels roumain a utilisé des imprimantes 3D pour concevoir et fabriquer des pièces sophistiquées de dispositifs automatiques de billets (DAB ou ATM) pour voler l’argents des citoyens.

La police de la ville a récemment arrêté et accusé l’un des groupes de la fraude. Au total, 15 distributeurs automatiques de billets ont été ciblés, prêt de 1000 personnes en ont été victimes et environ 100.000 dollars a été volés. Après avoir vu une augmentation du nombre de dispositifs, la police de Sydney a créé en Juin un groupe de travail dédié pour résoudre le problème.

DAB-faux-clavier

Faux clavier rajouté en sur-couche

Selon la police « Ces dispositifs sont fabriqués pour des modèles spécifiques de guichets automatiques afin qu’ils s’adaptent très bien et ne peuvent pas être détectés facilement. Certaines parties des appareils sont remplacées par des éléments imprimés en 3D. Comme un faux clavier qui va mémoriser votre numéro de carte bleue. Certains dispositifs sont très petits, et embarquent une mini camera qui va filmer la personne en train de faire le code. D’autres sont des éléments qui remplacent la fente d’insertion de la carte qui lit les données de la bande magnétique, mémorisant ainsi les données de la carte ».

Les malfrats sont proches du guichet afin de pouvoir réceptionner les données envoyer par leur dispositifs via Wifi ou Bluetooth. Une fois qu’ils ont enregistré la carte et le code PIN, une carte vierge peut être gravée avec les détails afin de retirer de l’argent et faire des achats. C’est la première fois que la police de Sydney fait face à des pièces imprimées en 3D.

Les constructeurs de guichets sont engagés dans une course sans fin afin de développer de nouveaux DAB plus sécurisés mais d’autre part les criminels sont de plus en plus innovants en utilisant des technologies de pointe comme dans le cas présent l’impression 3D.

Ci-dessous un tutorial en anglais qui explique le mode de fonctionnement des dispositifs :

DAB-arnaque

On voit ici les 3 dispositifs :
1- La mini caméra cachée
2- La fausse fente d’insertion de la carte bleue
3- Le faux clavier qui va mémoriser le code

Pour rester informé abonnez vous à notre flux RSS ou pages Facebook et [follow id= »3Dnatives » ]

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you