menu

Modern Meadow crée Zoa, du cuir bio-imprimé

Publié le 4 octobre 2017 par Mélanie R.
cuir bio-imprimé

Modern Meadow est une startup basée dans le New Jersey. Elle a créé Zoa, du cuir bio-imprimé, une première sur le marché international. Ce matériau est le résultat de 5 ans de recherche et développement dans les laboratoires de la startup. Une innovation qui permet non seulement de préserver les espèces animales mais qui offre aussi de nouvelles possibilités en termes de formes pour le cuir lui-même, liquide compris. La startup présente actuellement ses travaux au Museum of Modern Art à Manhattan pour l’exposition “Items: Is Fasion Modern?”.

Fondée en 2011, Modern Meadow avait pour but initial de créer de la nourriture bio-imprimée ainsi que du cuir et autres textiles ; elle s’est finalement concentrée sur le marché non alimentaire quelques années après. Son co-fondateur, Andras Forgacs, avait déjà une certaine influence sur le marché de la bio-impression: il a en effet co-fondé Organavo qui crée des tissus organiques bio-imprimés. L’entreprise avait également imprimé des modèles de peau pour tester des cosmétiques : c’est ce qui a poussé Forgacs à se lancer dans la bio-impression de cuir.

cuir bio-imprimé

Modern Meadow pourrait être le futur du cuir

Pour créer son cuir, Moder Meadow isole d’abord des paires de base d’ADN, les modifie pour indiquer aux cellules de levure de créer le type et la quantité de collagène nécessaire. Ce dernier est une protéine qu’on retrouve dans la peau de l’animal; c’est à partir de ce collagène qu’on peut créer le cuir. Les chercheurs injectent donc l’ADN modifié dans les cellules qui vont alors se multiplier. Le collagène qu’elles produisent vient se regrouper en molécules. Ces dernières forment un réseau de fibres qui s’assemblent pour créer la structure même du matériau. Il est par la suite assaini et tanné pour obtenir du cuir de qualité. Grâce à cette méthode, le matériau peut être de n’importe quelle densité et s’adapter à n’importe quel design, offrant une expérience inédite pour tous les stylistes.

La startup a d’ailleurs fabriqué, à l’occasion de l’exposition, un t-shirt composé d’un mélange de coton et de ce cuir liquide. Natalia Krasnodesbska, directrice de la communication de Modern Meadow affirme que Zoa offre aujourd’hui “un processus de production durable et un matériau aux propriétés personnalisables – l’épaisseur, l’étirement et la couleur – pour répondre à des besoins spécifiques.” Le cuir bio-fabriqué est plus fin que le cuir traditionnel avec un processus de fabrication plus rapide et plus propre. Il pourrait devenir une solution pour lutter contre la façon dont certains animaux sont traités et réduire considérablement le taux d’abattage. 

cuir bio-imprimé

Le t-shirt exposé au musée

« Notre technologie permet aux designers d’explorer des matériaux de façon passionnante et d’obtenir de multiples possibilités en termes de fonctionnalité, esthétisme et performance, explique Suzanne Lee, Chief Creative Officer. Nous sommes très heureux de montrer un exemple de notre travail au MoMA, un musée reconnu dans le monde entier pour son dévouement à promouvoir l’innovation et l’expression créative. »

Plus d’informations sur ce cuir bio-imprimé sur le site officiel de Modern Meadow ou dans la vidéo ci-dessous:

La bio-impression est-elle le futur de la fabrication du cuir? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK