menu

CUDA, un jetpack sous-marin conçu grâce à l’impression 3D

Publié le 30 juillet 2018 par Alex M.
cuda

En plein milieu de l’été, on présente une application qui pourrait en inspirer plus d’un parmi nos lecteurs. Dans le cadre de son diplôme en Design Produit à l’Université de Loughborough au Royaume-Uni, l’étudiant Archie O’Brien a développé un projet ambitieux de jetpack sous-marin en recourant à l’impression 3D.

Après plusieurs mois de travail, Archie présentait ainsi son projet universitaire dénommé CUDA, remportant par la même occasion le « 3D Hubs Student Grant 2018 » lui permettant de continuer le développement commercial de son jetpack, et laissant présager son arrivée sur le marché pour les mois à venir. Son inventeur précise toutefois son futur prix de vente public d’environ $6,000.

cuda

CUDA, le jetpack sous-marin devrait avoisiner les $6,000

L’impression 3D pour développer ce propulseur aquatique

Visuellement, le jetpack CUDA se présente sous la forme d’un sac à dos équipé d’un moteur électrique. Il permet à son porteur d’être propulsé sous l’eau de manière autonome à une vitesse qui n’a toutefois pas été précisé par son inventeur, faute de tests officiels. Bien qu’elle permet d’aller largement plus vite qu’à la nage, il estime toutefois qu’il pourra encore améliorer la vitesse prochainement avec l’arrivée de batteries plus performantes.

Pour sa fabrication, Archie O’Brien s’est rapproché de la plateforme 3D Hubs, qui propose des services d’impression 3D, d’usinage mais aussi d’injection plastique. Au final, l’équipement est composé de 45 pièces imprimées en 3D, soit la quasi-totalité des composants à l’exception des batteries et de l’électronique. Divers procédés d’impression 3D ont été nécessaires telles que des imprimantes 3D FDM mais aussi des machines de stéréolithographie. Pour la partie matériaux, son concepteur s’est tourné vers des matériaux plastiques très résistants renforcés à partir de fibres de carbone, et combinés à des joints de silicone afin de rendre l’appareil complètement étanche.

cuda

Archie O’Brien a utilisé l’impression 3D pour 45 composants du jetpack

CUDA fonctionne simplement en orientant son corps dans la direction souhaitée avec un variateur manuel afin de contrôler la vitesse à laquelle vous souhaitez aller. Le harnais permet de maintenir l’hélice du jetpack à 90 degrés au niveau des épaules, ce qui permet des mouvements assez libres, précise Archie.

Les premières unités devraient disponibles à partir du premier trimestre 2019. Plus d’informations sur le site de Archie O’Brien. Pour une démo du jetpack CUDA, regardez la vidéo ci-dessous :

Crédit photos 3D Hubs. Que pensez-vous du projet de jetpack aquatique CUDA ? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you