menu

Winsun imprime en 3D des maisons d’isolement pour endiguer l’épidémie du coronavirus

Publié le 24 février 2020 par Mélanie R.
coronavirus impression 3D

Difficile ces temps-ci de passer à côté de l’épidémie du coronavirus – le virus Covid-19 touche de plus en plus de personnes dans le monde. Si la maladie se propage principalement en Chine, elle arrive progressivement en Europe, notamment en Italie où 52 000 personnes ont été mises en quarantaine. A l’heure actuelle, près de 80 000 personnes seraient atteintes dont 97% en Chine – le pays doit faire face à une situation extrême et organiser son système de santé pour soigner un maximum de malades. A Xianning en tout cas, il semblerait que la fabrication additive ait facilité cette réorganisation : l’entreprise Winsun a en effet imprimé en 3D plusieurs maisonnettes d’isolement afin d’accueillir les personnes en quarantaine et le personnel médical et ainsi soulager les hôpitaux sur chargés.

Utiliser l’impression 3D dans le secteur de la construction n’est pas nouveau et comprend de nombreux avantages dont le fait de pouvoir apporter une solution de repli face à une situation de crise. Étant plus rapide, cette méthode de fabrication permet de créer des habitations provisoires dans l’urgence, et ce quelque soit la zone. L’entreprise Winsun l’a bien compris et c’est pourquoi elle a mis sa technologie d’impression 3D au service de cette crise mondiale. A l’origine, ces petites maisons étaient destinées au secteur du tourisme : comme elles sont facilement déployables dans n’importe quel lieu, elles répondaient davantage à cette crise qui paralysie le pays. 

Ces maisons d’isolement comportent des murs imprimés en 3D (crédits photo : Winsun)

L’impression 3D pourrait soulager les hôpitaux

Winsun affirme qu’il a pu imprimer en 3D les murs de 15 maisons dans la ville de Xianning, et ce seulement en 24 heures soit un temps d’impression inférieur à 2 heures pour chaque maison. C’est un procédé d’extrusion qui aurait été utilisé : le bras robotisé, monté sur les rails installés tout autour du chantier, vient déposer des couches successives de béton qui durcit rapidement pour garantir une stabilité. Chaque petite maison a un superficie de 10 mètre carrés, une hauteur de 2,8 mètres et a été pensée pour soulager les hôpitaux en accueillant des personnes mises en quarantaine mais aussi du personnel médical. Selon Winsun, elles disposent toutes d’une douche, de l’air conditionné et de toilettes, répondent aux normes d’isolation requises et peuvent accueillir chacune deux personnes.

Les maisons seraient imprimées en 3D avec un matériau plus respectueux de l’environnement ce qui pourrait augmenter la durabilité de chaque construction. Ma Yufeng, Direct Général de Winsun, explique : “Nous utilisons des matériaux recyclables comme le sable et les gravats de construction. Il est très respectueux de l’environnement. En matière de sécurité, les constructions sont au moins deux fois plus robustes que les constructions en béton.” Difficile de savoir si ces maisons seront aussi solides que des maisons classiques car nous n’avons pas suffisamment de recul sur le marché. Etant donné les circonstances, il serait en effet préférable que ces maisonnettes soient les plus résistantes possible. 

Les maisons d’isolement sont équipées d’une douche, de toilettes et d’un lit

Chaque construction s’élèverait à 4 000 dollars, des coûts pris en charge par le fabricant Winsun lui-même. Il a déjà annoncé l’impression 3D de 200 maisons supplémentaires pour lesquelles des dons sont actuellement collectés. Vous pouvez retrouver davantage d’informations sur le site du fabricant.

Pensez-vous que l’impression 3D puisse aider à lutter contre le coronavirus ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK