menu

2 000 briques imprimées en 3D composent cette structure

Publié le 15 septembre 2017 par Mélanie R.
construction impression 3D

L’Université de Hong Kong a mené un projet de taille : elle a créé un pavillon composé de plus de 2000 briques imprimées en 3D. Une structure haute et ambitieuse qui a été érigée avec l’aide de Sino Group et qui démontre tout le potentiel de l’impression 3D dans le secteur de l’architecture.

construction impression 3D

Le pavillon dans sa totalité (crédits photo: Christian J. Lange)

La structure, nommée ‘Ceramic Crystal Pavilion’, est composée de plusieurs briques qui ont toutes été fabriquées grâce à une technologie robotique et l’impression 3D. C’est une structure composite porteuse articulée avec du bois. Il n’y a pas deux briques similaires sur toute la structure qui mesure 3,8 mètres de haut ! Le résultat est impressionnant : on obtient des itérations de transparence et d’opacité, avec des changements de forme selon l’endroit où on regarde l’œuvre.

construction impression 3D

Les briques sont fixées sur une structure en bois (crédits photo: Christian J. Lange)

Il aura fallu trois semaines environ pour mener à bien ce projet. 700 kilos de terre cuite ont été imprimés en 3D afin de fabriquer les briques individuelles grâce aux machines du laboratoire de robotique de l’université. Chaque brique a nécessité entre 2 et 3 minutes d’impression. Elles ont ensuite subi un long processus de cuisson – elles ont été cuites à 1025 degrés Celsius pendant une période de temps assez prolongée. Les briques ont été assemblées par les futurs architectes de l’Université de Hong Kong pendant un atelier qui a duré dix jours.

Ce projet rentre dans le cadre d’un workshop mené par Sino Group qui cherche à tester les possibilités et les limites de la fabrication robotique. C’est aussi une façon concrète de s’interroger sur l’avenir de la brique imprimée en 3D en tant que matériau de construction. Le béton est en effet un matériau d’impression plus courant dans le domaine de la construction mais ce pavillon ouvre le champ des possibles et démontre les différentes options qui s’offrent aux architectes.

construction impression 3D

L’impression 3D de la brique (crédits photo: Christian J. Lange)

Le Ceramic Crystal Pavilion sera exposé à l’entrée du campus de l’Université de Hong Kong. Il sera donc à l’abri des conditions climatiques, un point positif quand on connaît les matériaux qui constituent la structure.

construction impression 3D

Crédits photo: Christian J. Lange

L’impression 3D peut-elle bouleverser le secteur de la construction? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Un commentaire

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you