menu

Constellium développe une poudre aluminium haute performance pour la fabrication additive

Publié le 29 juin 2020 par Mélanie R.
constellium

Le groupe français Constellium, spécialisé dans la fabrication de produits en aluminium, vient de lancer une nouvelle poudre pour la fabrication additive métal : baptisée Aheadd, la gamme est composée de poudres aluminium hautes performances, pensées pour des secteurs exigeants comme l’aérospatiale, le sport automobile ou encore la défense. Constellium a notamment contracté un partenariat avec le service d’impression 3D Poly-Shape pour tester cette poudre et produire des pièces innovantes. 

La fabrication additive métal, de plus en plus employée par les industriels, présente un certain nombre d’avantages comme la réduction des délais de production ou encore la possibilité de concevoir des designs plus complexes, mais elle ne vient pas sans contrainte non plus. Si on se penche sur les métaux aujourd’hui compatibles, l’offre n’est pas aussi étoffée que pour les polymères. La plupart sont disponibles sous forme de poudres – la fusion laser étant le procédé le plus utilisé. Si on regarde de plus près l’aluminium et plus particulièrement les alliages qu’il est possible d’obtenir, un bon nombre de leurs propriétés (notamment le ratio poids/résistance) s’obtient grâce aux différentes étapes du traitement des semi-produits pour la fabrication soustractive, telles que le laminage, l’extrusion et les traitements thermiques. Or, comme l’impression 3D est un procédé où toute la fabrication est faite en une seule fois, les alliages ne présentent pas les mêmes propriétés. C’est notamment pour cela que Constellium a développé sa propre poudre aluminium, dotée de performances très élevées.

Crédits photo : P. Urvoy / Poly-Shape

Le groupe industriel français affirme que la nouvelle poudre Aheadd apporte une stabilité thermique qui pourrait remplacer le titane, un matériau réputé dans le secteur de l’impression 3D pour son excellent compromis entre solidité et poids, sa grande résistance à la corrosion et sa biocompatibilité. Le titane reste toutefois très cher et c’est là que l’aluminium a une carte à jouer : il pourrait à la fois réduire le poids des pièces finales ainsi que leur coût de production. Jean-Marc Germain, PDG de Constellium, ajoute : « En tant que leader mondial dans le développement de solutions et produits aluminium innovants, nous sommes très bien positionné sur le marché de la fabrication additive. Le marché mondial de la fabrication additive présente un fort potentiel avec de nouvelles possibilités de conception et de production, et nous sommes impatients de l’exploiter davantage en proposant des poudres aluminium uniques et de haute performance. »

Afin de tester les performances de cette poudre aluminium haute performance, Constellium a fait appel à Poly-Shape, un service d’impression 3D français qui dispose aujourd’hui d’un parc de 50 machines multi marques. L’entreprise a réussi à imprimer avec succès une plaque de blocs hydrauliques fonctionnels et semble satisfaite des performances obtenues grâce à la poudre. Les pièces présentent notamment un design complexe et une esthétique de haute précision. Stephane Abed, Directeur Général de Poly-Shape conclut : « Ceci est le résultat de la flexibilité de nos structures, de notre réactivité et de la grande qualité de nos équipes, en particulier dans le secteur de la recherche et du développement. Depuis le début, notre forte culture de la R&D place l’innovation au centre de l’entreprise, pour répondre aux attentes des industries de haute technologie exigeantes.« 

Poly-Shape a imprimé plusieurs bloc hydrauliques avec la nouvelle poudre aluminium (crédits photo : P. Urvoy)

La poudre aluminium haute performance devrait donc offrir de nombreux avantages pour l’Industrie. Les équipes travaillent d’ailleurs dores et déjà sur de nouveaux alliages au sein du C-TEC, le Centre de Recherche et Développement du groupe en France. Vous pouvez retrouver davantage d’informations ICI.

Que pensez-vous de ce nouveau matériau pour l’impression 3D métal ?  N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you