menu

Cocuus poursuit son développement dans l’impression 3D alimentaire

Publié le 26 juillet 2022 par Mélanie W.
cocuus

Selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), la production alimentaire devrait augmenter de 70 % d’ici à 2050 afin de nourrir la future population de 9,1 milliards de personnes, entrainant une production de 200 millions de tonnes de viande. Pour éviter cette surproduction et toutes les conséquences qu’elle entraîne, certains acteurs se tournent vers la fabrication additive afin de proposer des alternatives plus durables. Aujourd’hui, on vient vous parler de cette jeune startup espagnole, Cocuus, qui vient de lever plusieurs millions d’euros, notamment auprès de Cargill. Un investissement qui devrait lui permet d’imprimer en 3D des aliments comme le bacon, ou le saumon, de manière durable et nutritive.

Les avantages récemment découverts de la fabrication additive dans l’industrie alimentaire ont rapidement attiré des entreprises et des investisseurs au niveau national et international. La société américaine Cargill, par exemple, fournit des aliments et des produits agricoles et s’efforce de trouver un moyen de nourrir le monde de manière responsable en réduisant l’impact environnemental et en améliorant la vie des différentes communautés.

Chuletón impreso en 3D

T-Bone imprimé en 3D (crédits photo : Navarre Capital)

Récemment, Cargill est devenu actionnaire de Cocuus, une société technologique espagnole spécialisée dans le développement de solutions industrielles pour la production d’aliments sur-mesure. Elle s’intéresse notamment à la bio-impression à partir de cellules animales afin de reproduire l’aspect de la viande telle que nous la connaissons. Ces cellules sont généralement mélangées à des plantes. Après un tour de table de 2,5 millions d’euros, l’entreprise espagnole utilisera cet argent pour imprimer du saumon, du bacon ou des steaks ! De plus en plus de consommateurs souhaitent une alimentation plus équilibrée, exempte d’additifs, d’aliments transformés, de conservateurs, de sucre et de graisses, et c’est exactement ce que permet l’impression 3D d’aliments.

Patxi Larumbe, PDG et fondateur de Cocuus, a déclaré : « Nous sommes très fiers d’avoir suscité l’intérêt d’investisseurs internationaux avec ce tour de financement. Grâce à cette injection de capital, nous serons en mesure de mettre notre technologie à la portée des entreprises qui souhaitent imprimer des protéines à l’échelle industrielle« .

L’avenir de l’impression 3D dans l’industrie alimentaire

Grâce à l’impression 3D, la bio-impression et la robotique, Cocuus a donc réussi à produire des aliments à base de protéines animales sur une base végétale ou cellulaire, créant ainsi des alternatives beaucoup plus durables et nutritives. Une innovation qui bouleversera sans aucun doute l’industrie agroalimentaire. Andrew D Ive, fondateur et associé général directeur de Big Idea Ventures, explique : « Chez Big Idea Ventures, nous investissons dans des technologies qui ont un impact sur l’ensemble de la chaîne de valeur de l’industrie des protéines alternatives. La technologie de Cocuus répond à un problème majeur des méthodes structurées de production de viande à base de plantes et de cellules : l’évolutivité. Nous sommes ravis de soutenir cette équipe innovante et nous avons hâte de voir leur technologie alimentaire évolutive avoir un impact dans le monde entier. »

Bacon imprimé en 3D (crédits photo : Cocuus)

L’impression 3D dans l’industrie alimentaire permet aujourd’hui de préparer des plats en fonction des demandes individuelles des consommateurs, que ce soit en termes de quantité de protéines, de glucides ou de graisses. Cocuus, qui emploie actuellement 20 personnes, a attiré l’attention de nombreuses entreprises qui souhaitent utiliser les technologies de fabrication additive pour produire des aliments. Pour en savoir plus sur l’entreprise, visitez son site web ICI.

Que pensez-vous de la startup Cocuus ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks