menu

Printed Farms et COBOD pour la première maison imprimée en Floride

Publié le 15 février 2021 par Philippe G.
COBOD

Après avoir conquis l’Europe, l’Inde et l’Afrique, l’entreprise COBOD s’attaque aux Etats-Unis. C’est la startup floridienne Printed Farms qui a fait appel aux services de la société danoise pour construire le premier bâtiment via impression 3D en Floride. Une méthode de construction qui se démocratise de plus en plus, et qui pourrait potentiellement devenir la norme. En effet, ces dernières années, de nombreux bâtiments ont vu le jour grâce à la fabrication additive. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que COBOD n’y est pas étranger. L’entreprise s’est faite remarquer en présentant plusieurs bâtiments construits grâce à leurs machines, comme ce fut le cas en Inde avec la création d’une maison à deux étages, ou en Allemagne avec un immeuble résidentiel de trois étages.  

Pour parvenir à ériger cet espace de stockage de 71m carrés, Printed Farms a utilisé l’imprimante 3D BOD2 (Building On Command), conçue pour les impressions de grandes dimensions. Et la startup américaine ne compte pas en rester là. Printed Farms a annoncé vouloir construire deux villas supplémentaires en Floride, une nouvelle fois grâce à la BOD2. Ravi du développement de ses projets, Fredrik Wannius, co-fondateur de Printed Farms, explique : “L’industrie de la construction est la plus grande industrie au monde et celle qui n’a pas été touchée par une révolution technologique. Nous sommes ici pour changer cela. Avec notre grande imprimante BOD2, nous pouvons construire des maisons plus sûres, à des prix compétitifs.” Comme le dit le manager de Printed Farms, l’imprimante 3D BOD2 offre de nombreux avantages.

Pour la première fois, la technologie COBOD est utilisée aux Etats-Unis (crédits : COBOD)

L’impression 3D, le futur des constructions ?

Lancée en 2019 par COBOD, la BOD2 possède des dimensions impressionnantes. L’imprimante mesure 15 x 12,5 x 10 m, une taille hors du commun qui explique pourquoi la machine est capable de construire de telle structure. Plus ou moins semblable aux imprimantes FDM, la BOD2 dépose couche par couche le béton jusqu’à ce que les murs atteignent la taille souhaitée. D’après le fabricant, la machine peut produire des structures de 540m carrés avec une vitesse d’impression de 18 mètres par minute. Et comme le précise M. Wannius, la technologie développée par COBOD offre d’autres avantages. “En utilisant la technologie de construction 3D de COBOD et BluePrintz, notre méthode de construction innovante, nous visons à réduire de manière significative le coût de la construction et nous nous préparons à mettre le système entre les mains des entrepreneurs« .

Enfin, en raison de sa zone géographique, la Floride est très souvent victime d’ouragans et de tempêtes. Et lors de ces épisodes climatiques tumultueux, les demeures des habitants sont souvent détruites. L’impression 3D pourrait donc offrir aux Floridiens une alternative viable, de par sa faculté à construire des bâtiments durables, résistants et abordable. Conscient de ces enjeux, Henrik Lund-Nielsen, fondateur et directeur général de COBOD, précise : « Ceci n’est sûrement pas le dernier bâtiment imprimé par une imprimante fourni par COBOD. Nous observons un grand intérêt du marché américain et nous avons trois imprimantes en route vers les États-Unis. » Avant de conclure : « Les États-Unis sont en manque de logements de qualité à bas prix. Nous avons la technologie pour fournir cela d’une manière rapide et économique. »

Que pensez-vous de COBOD ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you