menu

Des pièces pour avion de luxe imprimées en 3D par CMS et Markforged

Publié le 7 septembre 2021 par Philippe G.
CMS

À l’image de la joaillerie, de l’aéronautique et de l’automobile, l’impression 3D est désormais utilisée dans de nombreuses industries. Et c’est logiquement que de plus en plus d’entreprises se tournent vers la technologie pour faire évoluer leur processus de production et profiter des avantages offerts par la fabrication additive. Récemment, Cabin Management Solutions (CMS), une société d’aviation basée au Texas, a fait appel à Markforged et à sa plateforme industrielle The Digital Forge, pour fabriquer des pièces destinées aux avions. Une solution qui permet à CMS d’économiser du temps de production et de minimiser les coûts, deux facteurs importants pour l’entreprise qui conçoit des systèmes de contrôle de cabine et des accessoires pour les avions de luxe, privés et d’affaires.

La société s’est équipée de deux imprimantes 3D X7 de Markforged, capables de concevoir des pièces renforcées en fibres de carbone et en Kevlar de façon continue. CMS est dorénavant en mesure de fabriquer des pièces de qualité industrielle en quelques heures au lieu de plusieurs semaines. « Dans l’industrie aérospatiale, la qualité et l’adaptabilité à la volée sont cruciales pour réussir » explique Jeff Pike, vice-président de l’ingénierie chez CMS. « Nous devons souvent produire des pièces de faible volume et de grande valeur à partir de zéro, ce qui peut demander beaucoup de temps et de travail. La X7 de Markforged nous permet de le faire rapidement et plus efficacement tout en assurant la fonctionnalité et en conservant l’esthétique haut de gamme attendue dans les avions de luxe. »

Cabin Management Solutions uses Carbon Fiber FR materials

Cabin Management Solutions a imprimé en 3D des interrupteurs d’éclairage, des loquets et des accessoires électroniques.

Des pièces d’avion renforcées en fibre de carbone continue

La X7 imprime en 3D des pièces renforcées en fibres de carbone continues qui peuvent être aussi solides que l’aluminium usiné, ce qui fait de ce matériau une excellente alternative. De plus, par rapport à certains types d’aluminium, comme le 6061, la fibre de carbone dispose d’un rapport poids/résistance supérieur. Plus précisément, CMS a utilisé du nylon chargé en fibre de carbone baptisé Markforged Onyx FR. Ce matériau composite a permis de fabriquer des pièces très résistantes, légères et surtout conformes aux différentes normes de la Federal Aviation Administration (FAA). De plus, grâce à la fabrication additive, CMS est maintenant en mesure de fabriquer en plus grand volume, d’améliorer la qualité de ses pièces mais aussi de réduire les délais de livraison.

À partir des deux imprimantes X7, plus de 100 pièces ont été imprimées en 3D. Parmi elles, on retrouve des interrupteurs d’éclairage, des loquets, des boutons de déverrouillage et différents accessoires électroniques, comme des prises USB-C. Et comme le disait Jeff Pike, afin d’allier fonctionnalité et esthétique, les pièces ont été plaquées en or pour obtenir l’effet luxueux. Contrairement à de nombreux exemples dans le secteur de l’aviation, où l’impression 3D est utilisée pour créer des pièces uniquement fonctionnelles mais pas forcément esthétiques, CMS et Markforged ont grâce à la fabrication additive créé des pièces à la fois élégantes et pratiques.

Que pensez-vous des pièces imprimées en 3D par CMS ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you