menu

L’impression 3D entre en piste au Cirque du Soleil

Publié le 9 juin 2017 par Mélanie R.
cirque du soleil

Le Cirque du Soleil est l’un des plus grands cirques du monde aujourd’hui : cette entreprise canadienne de divertissement se distingue par toutes les acrobaties mises en œuvre et l’absence d’animaux, offrant à son public une véritable expérience. La compagnie a récemment dévoilé ses costumes dont certaines parties sont imprimées en 3D.

cirque du soleil

Jason Brass

Si vous avez la chance d’assister à un des spectacles du Cirque du Soleil, Kooza qui se joue actuellement en Australie, vous pourrez comment l’impression 3D s’est invitée sur scène. Selon le responsable des costumes, Jason Brass, c’est la première fois que le Cirque du Soleil se dote d’une imprimante 3D sur le lieu de représentation et donc durant toute la tournée. La compagnie a choisi une Lulzbot Taz d’Aleph Objects.

La machine 3D a principalement servi à fabriquer certains accessoires qui étaient traditionnellement conçus à la main nécessitant donc plus de temps. L’équipe de Brass a notamment crée la couronne du Roi, une pièce complexe. A l’origine, la couronne était faite à la main à Montréal et nécessitait 60 heures de travail.

Grâce à l’impression 3D, cet accessoire est maintenant fabriqué en 16 heures seulement et sur place : le temps de production est donc réduit mais aussi l’organisation logistique. En plus, la couronne imprimée en 3D serait plus solide que celle fabriquée à la main qui avait tendance à se casser plusieurs fois par an. Elle a été conçue à partir d’un matériau flexible et recyclable.

cirque du soleil

L’impression 3D a également permis à la compagnie de réparer certaines pièces des costumes. Elle peut imprimer avec différents matériaux que ce soit avec un filament à base de bambou ou d’argent : cela permet au Cirque du Soleil d’élargir les applications possibles et de s’intéresser à différents costumes. La rénovation et l’entretien des costumes deviennent très simples et beaucoup plus rapides : on passe d’un travail de 8h par jour à 8h au total pour une production de 10 semaines.

cirque du soleil

L’impression 3D permet de réparer et entretenir certains costumes

Le Cirque du Soleil s’appuie toutefois sur des artisans locaux pour effectuer toutes les finitions et ajouter leur touche créative à chaque spectacle, une caractéristique essentielle pour la compagnie.

On espère voir cette initiative se répandre sur d’autres productions voire dans d’autres cirques !

Que pensez-vous de cette nouvelle façon de fabriquer les costumes ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you