menu

ChiTuBox, le slicer destiné à l’impression 3D résine

Publié le 27 décembre 2021 par Philippe G.

Aussi appelés logiciels de tranchage, les slicers permettent de préparer un modèle 3D à l’impression. C’est une sorte d’intermédiaire qui permet de convertir le modèle en une série de fines couche et de générer un fichier G-code contenant toutes les instructions pour l’imprimante 3D. Et à l’image de Cura, Slic3r, ou SmartSlice, certains logiciels de tranchage ont largement été adoptés par la communauté de l’impression 3D. Mais ces derniers s’adressent uniquement aux machines disposant d’un extrudeur. Pour les imprimantes 3D résine, les slicers sont plus rares. Mais parmi les logiciels existants, on retrouve ChiTuBox. Lancé en 2017 par la société chinoise CBD-Tech, le slicer ChiTuBox dispose d’un interface simple d’utilisation et offre un contrôle sur la majorité des paramètres d’impression. 

Compatible avec les imprimantes SLA les plus populaires du marché, mais aussi avec les machines basées sur les procédés DLP et LCD, le logiciel ChiTuBox a depuis ses débuts séduit bon nombre d’amateurs d’impression 3D résine. Capable de traiter les formats d’impression 3D les plus populaires, comme les fichiers STL ou encore MJF, le slicer est compatible avec Windows, Mac et Linux. Si durant une longue période ChiTuBox était entièrement gratuit, le logiciel dispose aujourd’hui d’une version Pro. Disponible à partir de 170 $ par an, la version payante dispose de fonctionnalités supplémentaires, comme un outil d’orientation automatique destiné à, comme son nom l’indique, choisir une orientation optimale pour l’impression. 

Aperçu de la version gratuite de ChiTuBox (Crédits photo : ChiTuBox)

Le fonctionnement de ChiTuBox

Si ChiTuBox a rencontré un tel succès, ce n’est pas un hasard. Bien que le logiciel soit très efficace, il n’est pas compliqué à utiliser, même pour les novices en la matière. Doté de plusieurs fonctionnalités, il intègre notamment l’outil Hollow, qui permet de faire des trous de drainage dans les modèles, et donc de limiter la quantité de matériaux nécessaire. Les outils traditionnels, comme le placement manuel ou automatique de la structure et les fonctions d’édition, sont évidemment également disponibles. 

Une fois tous les paramètres configurées, il suffit d’appuyer sur le bouton “Slice” afin que le logiciel prépare les modèles pour l’impression. Il présente alors les tranches individuelles de toutes les couches. Enfin, ChiTuBox propose un aperçu du processus d’impression et affiche le temps de construction estimé ainsi que la quantité de matériaux utilisée. Par beaucoup, ChiTuBox est considéré comme le meilleur slicer destiné aux imprimantes 3D résine, d’autant plus que la version gratuite du logiciel dispose de nombreuses fonctionnalités. 

Que pensez-vous du logiciel ChiTuBox  ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Crédits photo de couverture : ChiTuBox

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks