menu

Avec l’impression 3D, Chevron résout ses problèmes de chaîne d’approvisionnement 

Publié le 2 mai 2022 par Philippe G.

Deuxième compagnie pétrolière des États-Unis, et sixième au niveau mondial, l’entreprise Chevron s’est tournée vers l’impression 3D pour résoudre ses problèmes en matière de chaîne d’approvisionnement. Pour ce faire, la société américaine a fait appel aux services de Lincoln Electric, une firme spécialisée dans la fabrication d’outils de production. En plus d’offrir des solutions de soudage et de découpe plasma, Lincoln Electric dispose de l’une des plus grandes usines d’impression 3D métal. Ensemble, les deux entreprises sont parvenus à répondre aux besoins de Chevron en termes de production à la demande.

Ce n’est pas un hasard si Chevron a eu recours à l’impression 3D. Suite à un retard au niveau de la chaîne d’approvisionnement, l’une des raffineries de la société s’est retrouvée menacée. Mais grâce à l’impression 3D, l’entreprise a su se montrer suffisamment réactive et flexible pour concevoir rapidement des pièces de rechange. Au nombre de huit, ces pièces, d’une longueur moyenne d’environ 0,9 m et pesant plus de 226 kg chacune, ont été conçues à partir d’un alliage de nickel en l’espace de 30 jours. Robert Rettew, ingénieur en technologie des matériaux, revient sur les bénéfices que leur a apporté la technologie : « Notre programme de maintenance planifiée était menacé par les problèmes actuels de la chaîne d’approvisionnement. Nous avons réalisé que cette pénurie d’approvisionnement pouvait avoir un impact sur les opérations et nos résultats. Nous avons travaillé avec Lincoln Electric pour explorer comment les pièces pourraient être créées plus rapidement afin que nous puissions reprendre les opérations comme prévu.« 

Chevron

Crédits photo : Lincoln Electric

La fabrication additive et la production à la demande

Depuis le début de la pandémie, la fabrication additive a prouvé qu’elle pouvait répondre à de nombreux besoins de production. Plus rapide que les méthodes conventionnelles, l’impression 3D offre également la possibilité de fabriquer localement. Quand les techniques traditionnelles nécessitent de l’aide d’autres pays, notamment en termes de matériaux, les technologies 3D permettent une plus grande flexibilité. 

Christopher L. Mapes, président-directeur général de Lincoln Electric, conclut : « Nous sommes heureux de travailler avec Chevron et de montrer la valeur de la production en flux tendu grâce à la fabrication additive, et sa capacité à prévenir les temps d’arrêt des installations. L’impression 3D de pièces métalliques de grande taille, de moules, d’outillages et de prototypes est une solution qui change la donne pour divers marchés finaux, notamment la fabrication industrielle, l’énergie et l’aérospatiale. Lorsque la rapidité de mise sur le marché, la flexibilité de la conception et la réduction des coûts sont des priorités, notre technologie d’impression apporte la réponse ultime.« 

Que pensez-vous de la collaboration entre Chevron et Lincoln Electric ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Crédits photo de couverture : Repsol

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks