menu

Native Shoes présente ses chaussures imprimées en 3D en caoutchouc liquide

Publié le 7 janvier 2020 par Mélanie R.
chaussures imprimées en 3D en caoutchouc

Le fabricant de chaussures canadien Native Shoes vient d’annoncer une nouvelle collaboration avec le Self-Assembly Lab du MIT afin de concevoir des paires de chaussures imprimées en 3D à partir de caoutchouc liquide. Le projet, baptisé Liquid Printed Natives, vise à utiliser des méthodes de fabrication futuristes pour créer des produits du quotidien, ici différents types de chaussures, de la basket à la ballerine. Conçus dans un bac de gel, ces accessoires brillants sont des plus originaux et seraient entièrement adaptés à son porteur.

Dans le secteur de la mode, s’il y a bien un créneau qui surfe depuis longtemps sur la fabrication additive, c’est bien les chaussures. Du plastique au métal, nous avons vu un nombre important de projets se succéder, toujours dans l’optique de proposer un produit sur-mesure, au design exclusif. Cette fois-ci, c’est du caoutchouc liquide qui est à l’origine du projet canadien, encore à l’étape d’expérimentation à l’heure actuelle. Il faut dire que Native Shoes a toujours choisi des matériaux à priori peu communs pour fabriquer ses chaussures, misant sur l’économie circulaire. Par exemple, une de ses paires est réalisée à partir de cosses d’ananas et de maïs. 

La chaussure est imprimée en 3D en une fois dans un bac de gel (crédits photo : MIT)

Les chaussures du projet Liquid Printed Natives seraient imprimées en 3D directement dans un bac contenant une formule de gel visqueux réutilisable à base d’eau. La marque canadienne explique qu’elle a utilisé un matériau éthylène-acétate de vinyle (EVA) recyclé à 50%, connu pour son aspect caoutchouteux et sa souplesse. Thomas Claypool, fondateur de Native Shoes, affirme que le processus d’impression est plus long que les méthodes classiques de moulage par injection (2 heures contre 40 minutes) mais que la mise sur le marché et plus rapide et la personnalisation bien plus élevée. De plus, il précise que le recours à la fabrication additive leur permet de réduire leurs stocks et la quantité de matériau utilisée. 

En parallèle, Native Shoes travaillerait sur un dispositif pour permettre aux gens de numériser en 3D leurs pieds, soit dans un magasin directement, soit via une application. Un système qui offrirait un haut degré de personnalisation, ainsi qu’un maximum de confort pour chaque porteur. Thomas Claypool a essayé une paire imprimée en 3D et explique : « Les chaussures sont confortables et adhérent mieux au pied. Je pense qu’on peut toutefois améliorer la qualité de notre matériau. » On ne sait pas encore quand est-ce qu’elles seront commercialisées mais nous avons hâte de les essayer ! Vous pouvez retrouver davantage d’informations sur le site officiel de Native Shoes.

Que pensez-vous de ces chaussures imprimées en 3D en caoutchouc ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. N’hésitez pas à nous suivre sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you