menu

P-rouette, les chaussons de ballet imprimés en 3D

Publié le 24 août 2018 par Mélanie R.
chaussons de ballet imprimés en 3D

P-rouette est la nouvelle invention de Hadar Neeman qui devrait intéresser plus d’un féru de danse classique : il a créé des chaussons de ballet imprimés en 3D. Ce jeune diplômé de l’Académie d’Art et Design de Bezalel a trouvé la solution à la plupart des danseurs professionnels pour éviter leurs blessures souvent nombreuses : l’arrivée de ballerines personnalisables grâce aux technologies 3D.

Afin de créer P-rouette, Neeman s’est inspiré de l’expérience acquise en danse avec sa partenaire, souffrant du port des chaussons traditionnels. C’est ainsi qu’il a décidé de fabriquer un nouveau concept et d’appliquer ses connaissances en impression 3D et en design de produit. Il a donc développé des chaussons de ballet imprimés en 3D plus résistants et durables que les chaussons de pointe qui n’ont presque pas été modifiés depuis le XIXe siècle.

Plus j’en apprenais sur les chaussons à pointe, plus je réalisais qu’il y avait un grand potentiel pour améliorer la chaussure existante,

ajoute Neeman
chaussons de ballet imprimés en 3D

Le développement des chaussons de ballet imprimés en 3D

Comme la plupart des chaussures personnalisées grâce aux technologies 3D telles que les baskets de volley ball, tout commence par une numérisation 3D de l’utilisateur, en l’occurrence du danseur. Cette analyse fournira les informations nécessaires pour développer un modèle 3D, et notamment le design de la pointe. Celle-ci est alors imprimée avec un photopolymère et optimisée dans sa conception pour être la plus solide possible. La partie supérieure du tissu est intégrée dans la semelle pendant le processus d’impression, de sorte que celui-ci soit coincé entre les couches imprimées. Il n’est plus nécessaire de coller ou de coudre la chaussure à la pointe. Neeman explique que le corps de la chaussure est créé avec un matériau élastique satiné.

L’espérance de vie d’un chausson de pointe professionnel est généralement très faible par rapport à celle d’une chaussure utilisée pour la pratique quotidienne. L’arrivée de P-rouette ne prolongerait pas seulement leur durée de vie, mais donnerait également aux danseurs plus de confort en leur permettant d’avoir des chaussons parfaitement ajustés à leur pied et posture. 

Que pensez-vous de ces chaussons de ballet imprimés en 3D? Pourront-ils soulager les danseurs professionnels? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you