menu

Les nouveautés de la fabrication additive au CES 2019

Publié le 11 janvier 2019 par Mélanie R.

Depuis le 8 janvier dernier, des milliers de curieux se sont retrouvés au Consumer Electronic Show (CES) à Las Vegas, salon qui s’achève ce soir. Depuis 1998, l’événement regroupe toutes les innovations du secteur de l’électronique que ce soit en robotique, objets connectés, intelligence artificielle, vidéo, jeux, éducation mais aussi en impression 3D. Cette année, un espace dédié à la fabrication additive a été créé avec 79 exposants internationaux, de la petite startup au grand groupe. Mais quelles ont été les nouveautés annoncées pendant ces 4 jours ? Retour sur le CES 2019 et la place accordée à l’impression 3D !

Des imprimantes 3D à dépôt de matière fondue au CES 2019

Le fabricant XYZprinting a l’habitude de dévoiler de nouveaux produits lors du CES – on se souvient de l’édition 2016 où il avait présenté une dizaine d’imprimantes 3D toutes technologies confondues. Cette fois-ci, l’entreprise taïwanaise a profité de l’événement pour officialiser l’arrivée de sa da Vinci mini Color, une imprimante 3D FDM couleur de bureau lancée sur Indiegogo l’été dernier. Elle avait réussi à dépasser son objectif en levant plus de $64 000 soit 129% de son objectif initial. La petite machine offre un volume d’impression de 130 x 130 x 130 mm et la possibilité d’imprimer de multiples couleurs. Elle devrait être disponible à la vente à partir de la fin du premier trimestre 2019. XYZprinting en profite pour dévoiler de nouveaux matériaux d’impression 3D notamment du PLA renforcé en fibres carbones, du PLA métallique et un PLA antibactérien.

CES 2019

La da Vinci color mini

La marque américaine Polaroid, connue pour ses appareils photo instantanés, a présenté sa nouvelle machine FDM de bureau, la PlaySmart. Offrant un volume d’impression de 120 x 120 x 120 mm, la petite nouvelle n’a à priori rien d’extraordinaire et semble rejoindre les nombreuses machines déjà présentes sur le marché. Compacte, facile d’utilisation et présentant un design épuré et ouvert, elle intègre une caméra et une connexion WiFi. Son arrivée sur le marché européen est prévue début mars avec un prix de vente de 449€.

La technologie de stéréolithographie également à l’honneur

Le fabricant Formlabs, spécialiste de l’impression 3D SLA, a présenté de nouvelles résines pour le prototypage rapide et les prothèses dentaires, Elastic Resin et Digital Dentures. La première résine se rapprocherait beaucoup de la silicone de par son élasticité et sa couleur transparente et serait idéale pour créer des pièces qui doivent se plier ou s’étirer. Quant au matériau Digital Dentures, il permettrait aux laboratoires dentaires de fabriquer des prothèses très efficacement. Enfin, le fabricant américain a installé une ferme d’imprimantes 3D avec 40 Form 2 qui imprime en continu avec ces nouvelles résines.

CES 2019

Elastic Resin, un matériau plus souple développé par Formlabs

Nexa3D avait déjà battu un record d’impression 3D au Formnext 2018 ; il présente officiellement sa machine SLA, la NXE400 au marché nord américain pour la première fois. L’imprimante 3D serait 6 fois plus rapide que des solutions concurrentes tout en proposant un volume 2,5 fois plus grand. Le co-fondateur de l’entreprise, Avi Reichental complète : « Nous sommes ravis de présenter au CES une technologie révolutionnaire qui a permis de lever les obstacles de vitesse, de taille et de coûts qui ont limité la croissance de notre industrie pendant des décennies. »

CES 2019

Les imprimantes 3D NXE400

Des français au CES 2019

Parmi les entreprises exposantes de l’impression 3D, on retrouve quelques acteurs français comme Volumic qui vient présenter son imprimante, la Stream Ultra. La startup Zimple est également au rendez-vous : après avoir développé Zimpure et Ziflex, la jeune pousse française présente son moteur de recherche Zimple3D qui propose des modèles 3D à imprimer sur mesure, en fonction de vos goûts et affinités.

Des applications innovantes

On vous en avait parlé en début de semaine : la marque américaine Neutrogena a profité du CES 2019 pour présenter MaskiD, un masque de soins sur mesure, conçu à partir d’un scanner 3D de visage et imprimé en 3D. L’objectif est de proposer un masque qui s’adapte à chaque utilisateur, en fonction du traitement voulu et des caractéristiques de la peau. Un bel exemple d’application de l’impression 3D cosmétique ! Enfin, notons le partenariat entre Dr School et Wiivv qui vont accélérer l’impression 3D de semelles personnalisables, entièrement adaptées à la morphologie de chaque personne.

CES 2019

Quelles sont les innovations de l’impression 3D qui vous ont marqués au CES 2019 ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK