menu

Une caserne en béton imprimée en 3D

Publié le 4 septembre 2018 par Mélanie R.
caserne imprimée en 3D

Aux Etats-Unis, le Marine Corps Systems Command (MCSC) est notamment composée d’une équipe spécialisée en fabrication additive qui a pour objectif de voir comment les technologies 3D peuvent aider à développer des solutions de défense innovantes. Elle a récemment dévoilé son projet de caserne imprimée en 3D en béton. Construite par le centre de R&D d’ingénierie de l’armée américaine, elle mesurerait 45 mètres carrés et servira de test pour de futurs impressions 3D béton.

Ce projet semble être une évolution de la première caserne déjà imprimée en 3D par le groupe ACES et la NASA qui marquait à l’époque le début des recherches menées par l’armée américaine dans le secteur de la construction. Une initiative qui rejoint les nombreux projets de l’impression 3D au service du militaire et qui pourrait bien devenir un atout pour la marine américaine, capable de mieux anticiper les besoins de ses troupes. Le capitaine Matthieu Friedell, chargé de projet aux opérations de MCSC ajoute : “Dans des environnements de combat actifs ou simulés, nous ne voulons pas que nos soldats soient mêlés aux projets de construction. Avoir une imprimante à béton capable de fabriquer des bâtiments à la demande est un énorme avantage.”

caserne imprimée en 3D
La Marine surveille le processus d’impression de la caserne (crédits photo : MCSC)

La nouvelle caserne aurait été conçue à partir d’un fichier CAO puis envoyé à l’imprimante 3D. Celle-ci est composée d’un portique métallique et installée sur le chantier; le bras robotique qui vient extruder le béton est monté sur le portique pour se déplacer et ainsi superposer les couches de matériau selon le schéma défini. L’équipe explique que le mélange a été extrudé sur une base de pierre plate. Une méthode d’impression qui rappelle le procédé Contour Crafting, un des premiers à avoir été développé dans le secteur de la construction par le professeur Behrokh Khoshnevis. L’ensemble de la caserne aurait été imprimé sur place de façon continue, une première si on en croit le capitaine Friedell.

L’armée américaine espère qu’elle pourra fabriquer des casernes plus solides et surtout plus rapidement. Selon la Marine, construire une caserne en bois nécessite 10 personnes sur 5 jours, tandis qu’avec l’impression 3D béton, il ne faut que 4 personnes et 40 heures pour obtenir un résultat plus solide. Un investissement qui peut donc valoir le coup si ces chiffres disent vrai!

caserne imprimée en 3D
Crédits photo : MCSC

Elle va même plus loin dans sa réflexion puisqu’elle explique que cette technique de construction pourrait être viable pour fabriquer des maisons et écoles de remplacement dans des zones de conflit. Nous pourrons contracté de nombreux partenariats avec les communautés locales parce que c’est une méthode peu coûteuse, facile à utiliser et qui nécessite moins de main-d’oeuvre, continue Friedell. Nous pouvons ainsi proposer de meilleures infrastructures, maisons et bases d’opérations.” Retrouvez plus d’informations sur le site officiel de la MCSC.

Que pensez-vous de cette caserne imprimée en 3D? Partagez également votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you