menu

Le Carton-Pirate, un pirate à fabriquer chez soi avec une imprimante 3D et du carton

Publié le 24 avril 2020 par Mélanie R.
carton-pirate

Pendant cette période de confinement, il n’est pas toujours facile de s’occuper : coloriages, puzzles et jeux de société, certains ont déjà fait le tour ! Alors pourquoi ne pas rallumer son imprimante 3D pour concevoir un pirate avec des cartons usagés ? L’entreprise française La Biche-Renard a lancé le Carton-Pirate, une activité ludique à faire à la maison, avec ou sans enfants, qui vous permettra au passage de recycler vos cartons et leur donner une seconde vie. L’impression en tant que telle prend 3 heures environ : les fichiers 3D sont téléchargeables sur le site de La Biche-Renard, avec quelques conseils en prime. A vos imprimantes ! 

La Biche-Renard propose tous les mois une “Boîte à Fil”, une box à recevoir directement chez soi qui comprend tous les éléments nécessaires pour concevoir un objet à partir de son imprimante 3D : fichiers 3D, filaments et autres accessoires. Vous pouvez ainsi fabriquer votre luminaire, votre piano électronique ou encore de la décoration. Le dernier projet du français consiste à assembler un pirate à partir de cartons et de pièces imprimées en 3D, de quoi s’occuper de façon créative pendant le confinement.

Les fichiers 3D sont disponibles gratuitement (crédits photo : La Biche-Renard)

Le Carton-Pirate, un projet de fabrication ludique

Le Carton-Pirate est composé de 21 composants imprimés en 3D et d’un carton suffisamment grand et de 2 mm d’épaisseur pour faire le corps du pirate ; vous pouvez par exemple utiliser la boîte de votre bobine de filament. Tous les fichiers 3D sont téléchargeables gratuitement sur le site : boulons, vis, bras du pirate, son chapeau ou encore sa jambe de bois. La totalité des pièces s’imprime en 3 heures environ avec n’importe quel matériau plastique de votre choix. L’entreprise conseille une épaisseur de couche de 0,2 mm et seule la jambe de bois nécessite des supports d’impression, facilitant ainsi l’ensemble du processus. 

Une fois les pièces prêtes, il faudra découper le carton pour réaliser la tête et le corps selon les patrons indiqués, eux aussi téléchargeables sur le site. S’en suivent alors toutes les étapes d’assemblage et de collage. Pour cela, la startup française a travaillé avec la société Carton Lune, spécialisée dans la fabrication de mobilier et décoration en carton. Arthur Dalaise, co-fondateur de La Biche-Renard, nous a expliqué : « Nous allons vers un monde où tout le monde pourra créer des objets, télécharger ceux créés par ses amis et les reproduire chez soi avec son imprimante 3D. Nos kits permettent d’explorer les possibilités offertes par l’impression 3D en associant plaisir et apprentissage. L’avènement de l’impression 3D c’est le temps des nouveaux inventeurs et notre volonté est de les aider à exprimer leur plein potentiel. » 

Une fois les pièces imprimées et les cartons découpées, procédez au montage (crédits photo : La Biche-Renard)

Alors, prêts à vous lancer dans la fabrication de ce petit pirate ? On vous invite à découvrir le projet ICI et à nous partager vos réalisations ! Partagez vos conseils dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK