menu

Carbon3D s’associe à Kodak pour développer ses matériaux d’impression

Publié le 14 mars 2016 par Alex M.

La marque Kodak, plus connue pour ses activités dans la photographie que dans l’impression 3D, officialisait vendredi dernier la signature d’un partenariat exclusif avec le constructeur d’imprimantes 3D Carbon3D. Les deux compagnies entendent ainsi collaborer sur le développement de nouveaux matériaux d’impression pour le procédé CLIP mis au point par Carbon3D.

Présentée pour la première fois en mars 2015, la technologie CLIP a pour objectif de surmonter les freins liés à la faible vitesse de production des imprimantes 3D, une limite régulièrement pointée du doigt par les détracteurs de la fabrication additive.

Reposant sur un procédé photo-chimique, CLIP (pour Continuous Liquid Interface Production) pourrait ainsi réduire les temps d’impression de plusieurs heures à seulement quelques minutes via un système de contrôle de la quantité d’oxygène présente lors de l’impression.

La technologie CLIP utilise une résine liquide de polymères

La technologie CLIP utilise une résine liquide de polymères

Avec ce rapprochement, Carbon3D souhaite bénéficier de la longue expérience de Kodak dans la formulation de matériaux pour étoffer sa technologie CLIP et ainsi proposer des applications dans de nombreuses industries. Dernièrement, la plateforme d’impression Sculpteo intégrait une imprimante Carbon3D au sein de son parc de machines, l’occasion de tester en avant-première le rendu de la technologie CLIP.

« Nous sommes excités d’avoir Kodak comme partenaire au moment où nous déployons notre technologie à une variété de secteurs, dont l’automobile, l’aérospatial, les chaussures de sport ou les sciences de la vie, » confie le Dr. Joseph DeSimone, CEO et co-fondateur de Carbon3D. « Cette collaboration démontre également notre détermination à développer des matériaux d’impression révolutionnaires. »

article_clip_autodesk3

« Carbon et Kodak sont bien positionnés pour développer et étendre les opportunités de marché pour la fabrication additive selon CLIP, » explique de son côté le CEO de Kodak Jeff Clarke. « Kodak est un leader mondial dans le développement de matériaux et nous sommes heureux de travailler avec une firme aussi innovante et fortement orientée vers l’avenir comme Carbon. »

Plus d’informations sur le site de Carbon3D ICI

Que pensez-vous de l’arrivée de Kodak sur le marché de l’impression 3D ? Partagez votre opinion en commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Un commentaire

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. Cédric dit :

    Cela fait sens en effet !
    La principale difficulté des photopolymères réside dans la chimie (et la production) des photo catalyseurs, qui sont la spécialité de Kodak.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK