menu

L’imprimante Carbon L1 : vers une production de masse ?

Publié le 4 février 2019 par Mélanie R.
carbon l1

Le fabricant américain Carbon annonce l’arrivée d’une nouvelle imprimante 3D grand format sur le marché, la L1, qui rejoint ainsi la M1 et la M2. L’imprimante 3D L1 serait basée sur la même technologie d’impression 3D – elle offrirait toutefois un volume d’impression 10 fois plus grand que la M1 et 5 fois plus grand que la M2. Carbon espère ainsi répondre aux besoins de nombreux industriels à la recherche d’une production grand volume.

L’entreprise américaine a séduit plus d’une industrie avec ses technologies CLIP et Digital Light Synthesis. On vous présentait récemment des pièces finies imprimées en 3D pour certains véhicules de la marque Ford. Carbon s’est également associé au géant Adidas pour fabriquer les semelles intercalaires de ses baskets ; en 2018, il affirmait avoir imprimé en 3D 100 000 paires pour le modèle FutureCraft 4D. La marque aux trois bandes aurait d’ailleurs déjà adopté la nouvelle machine L1 de Carbon, espérant intensifier sa production.

carbon l1

Carbon explique sa sa nouvelle imprimante 3D L1 a été pensée pour la production de plus grandes pièces en quantités plus importantes. Pour rappel, elle aurait un volume d’impression 3D 10 fois plus grand que la M1 qui offre un volume de 144 x 81 x 300 mm. Le fabricant donne peu d’informations quant aux spécificités techniques de la machine. Il précise toutefois qu’il a également développé une nouvelle résine propriétaire, capable de créer des structures alvéolaires précises et résistantes.

L’imprimante 3D Carbon L1 au service du football américain

Un de ses premiers clients est Riddell, le fabricant américain d’équipements sportifs spécialisés dans le football américain. Il s’est tourné vers la technologie DLS et l’imprimante L1 de Carbon pour imprimer en 3D la doublure de ses casques Riddell SpeedFlex Precision Diamond. Celle-ci a une structure réticulaire qui entoure la tête de son porteur afin de la protéger contre tout choc.

carbon l1

La doublure imprimée en 3D

Riddell est connu pour son leadership en matière de protection de la tête. Notre partenariat avec Carbon souligne notre engagement à renforcer la protection des joueurs de football sur le terrain, a déclaré Thad Ide, vice-président de la recherche et du développement de produits chez Riddell. En tant que premier à utiliser la fabrication additive dans les casques de football, Riddell maintient sa position de leader sur le secteur en adoptant de nouvelles technologies prometteuses et en faisant progresser sa politique d’innovation.”

Après avoir numérisé la tête d’un tête d’un joueur, Riddell imprime en 3D la doublure qui viendra s’adapter parfaitement à la morphologie de son porteur. Chaque casque serait composé de 140 000 petits supports individuels, soigneusement assemblés selon des schémas permettant d’atténuer les forces d’impact tout en offrant un excellent confort et un ajustement parfait. Quant au matériau utilisé, il s’agirait d’un élastomère amortissant développé par Carbon.

carbon l1

Riddell devrait collecter plus de 5 millions de données concernant les impacts capturés par les casques et espère améliorer la doublure imprimée en 3D en fonction des résultats. Vous pouvez retrouver davantage d’informations dans le communiqué de presse officiel ICI.

Que pensez-vous de l’imprimante Carbon L1 ? Partagez votre opinion en commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you