menu

Cacao Eco Village, un lieu imaginé à partir de déchets de cacao imprimés en 3D

Publié le 14 janvier 2022 par Mélanie W.
cacao eco village

Le studio d’architecture Valentino Gareri Atelier a imaginé un nouveau concept de village durable et intelligent : baptisé Cacao Eco Village, celui-ci est un concentré de technologies, un espace pour les innovateurs de demain, un lieu de co-création respectueux de la planète. Il mise en effet sur des ressources locales et naturelles, notamment les fèves de cacao avec lesquelles il imprimera en 3D certaines des infrastructures. Cette conception architecturale, dont la construction débute cette année en Équateur, repose sur 5 piliers : la modularité, la connectivité, la fonctionnalité, la durabilité et le déploiement de la Technologie.  

C’est à Pedernales que ce premier village devrait voir le jour, au milieu des plages panoramiques, dans un cadre idyllique. Le studio réalise ces infrastructures pour le fabricant de chocolat MUZE Cacao et l’association Avanti et s’est largement inspiré du concept d’économie circulaire. Valentino Gareri, fondateur du cabinet d’architecture éponyme, explique : “Nous avons tellement poussé les principes fondamentaux de l’économie circulaire qu’ils ont inspiré la philosophie de conception de l’ensemble du projet. Les déchets de cacao, résultat du processus de production du chocolat, seront réutilisés pour l’impression 3D de certaines parties du village. Les déchets ne sont pas seulement transformés en ressource, mais aussi en architecture.  Dans un avenir pas si lointain, nous pourrons concevoir des bâtiments entièrement composés de matériaux naturels et les recycler à la fin de leur cycle de vie afin d’en créer de nouveaux ou de les rendre à la nature.”

Le village sera situé en Équateur (crédits photo : Valentino Gareri Atelier)

C’est donc à partir des déchets de cacao que certaines des bâtisses seront réalisées, plus particulièrement imprimées en 3D. Les coques du fruit sont en effet transformées en bioplastique, matériau qui est ensuite extrudé par l’imprimante. Il n’est pas préciser exactement ce qui sera imprimé en 3D mais c’est en tout cas une méthode de production qui s’inscrit dans le pilier de la durabilité. Le cabinet ne s’arrête d’ailleurs pas à la fabrication additive ; il a en effet imaginé un système de collecte des eaux de pluie dans les toits, une méthode de ventilation et utilise des matériaux locaux comme le bois et le bambou.

Cacao Eco Village rassemblera une usine de transformation du cacao, un centre d’éducation et de recherche, une chocolaterie mais aussi un lieu de co-habitation et de travail. Il est entièrement modulaire et peut s’adapter à différents sites selon le cabinet d’architecture. L’objectif est de pouvoir le reproduire ailleurs et ainsi proposer un vrai réseau de villages durables et connectés. Le cabinet conclut : « Cacao Eco Village sera la « Silicon Valley » des innovateurs de l’économie circulaire ; un espace pour les inventions et un terrain d’essai pour AgTech, FinTech, FoodTech, les startups et les entreprises ; les fabricants, les producteurs et les chercheurs. Une destination et un espace de cohabitation pour les faiseurs de changement afin de se connecter, de co-créer, de s’inspirer et de déclencher un impact social. » 

Les coques des fèves représentent 80% des déchets de cacao et seront utilisées pour imprimer en 3D certaines structures (crédits photo : Valentino Gareri Atelier)

On ne manquera pas de vous tenir informés de l’évolution de ce projet innovant ! En attendant, retrouvez le communiqué de presse officiel ICI.

Que pensez-vous de la réutilisation de déchets dans la construction ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

*Crédits photo de couverture : Valentino Gareri Atelier

Partagez vos impressions

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

de_DEen_USes_ESfr_FRit_IT
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D

3Dnatives is also available in english

switch to

No thanks