menu

Separable Supports, une technologie brevetée de Desktop Metal

Publié le 4 janvier 2018 par Mélanie R.
brevet desktop metal

La startup Desktop Metal qui a récemment fait son apparition sur le marché de la fabrication additive métal a annoncé avoir obtenu des brevets importants du United States Patent and Trademark Office (USPTO) pour sa technologie Separable Supports qui permet d’imprimer de grandes pièces complexes par frittage métallique et de retirer les supports en métal à la main. Des brevets qui s’appliqueront aux solutions de l’américain, Studio System et Production System.

En avril dernier, Desktop Metal présentait ses solutions de fabrication additive métal avec un objectif en tête : diviser par 10 le coût de l’impression 3D métallique et augmenter la vitesse de production actuelle. Elle rejoignait ainsi d’autres nouveaux acteurs sur ce créneau comme Markforged ou encore XJet. Le fabricant américain annonce aujourd’hui l’obtention de deux brevets qui pourraient lui permettre de montrer toute sa capacité d’innovation.

brevet desktop metal

En tant qu’entreprise motivée par l’invention, nous nous engageons à innover et à protéger notre technologie grâce à des actions stratégiques en termes de propriété intellectuelle, déclare Jonah Myerberg, co-fondateur et directeur technique de Desktop Metal. L’innovation technologique de ces brevets permet aux utilisateurs d’imprimer pour la première fois de grandes pièces métalliques aux géométries complexes qui peuvent être facilement retirées de leur support à la main.”

Ces brevets couvrent la technologie innovante de Desktop Metal, Separable Supports, qui permet de séparer les structures de support métalliques à la main. Ces derniers sont utilisés dans les solutions Studio System dont la livraison a débuté en décembre 2017 et qui offre une plateforme de fabrication complète avec une imprimante, un four de frittage et un poste de déliantage, Production System quant à elle devrait être livrée vers la fin de l’année 2018.

brevet desktop metal

Les méthodes traditionnelles de fusion sur lit de poudre dans la fabrication additive métal sont limitées à un seul matériau et sont à la fois difficiles et coûteuses à mettre en place, explique Myerberg. Desktop Metal a conçu une nouvelle approche pour la fabrication additive métal qui permet désormais d’utiliser de multiples matériaux pendant l’impression. On peut alors imprimer des structures de support qui ne se lient pas aux pièces et qui se consolident lors du frittage avec la pièce, ce qui permet d’obtenir une grande précision dimensionnelle et de retirer ces structures facilement à la main. Nous pensons que les avantages de cette technologie couverte par les brevets permettront une adoption considérablement accrue de la fabrication additive métal.”

Desktop Metal possède des droits exclusifs sur ces technologies brevetées, en plus de plus d’une centaine de demandes de brevets en cours couvrant plus de 200 inventions. Retrouvez toutes les informations relatives à ces brevets sur le site officiel de Desktop Metal.

Ces deux nouveaux brevets peuvent-ils aider Desktop Metal à accélérer l’adoption de ses solutions de fabrication additive? Partagez votre opinion en commentaire de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you