menu

La chaîne Boulanger fait appel aux imprimeurs 3D de Freelabster

Publié le 11 août 2016 par Alex M.
freelabster boulanger

Quelques semaines après le lancement de son offre Happy3D, la chaîne Boulanger a décidé de faire appel à la plateforme Freelabster, qui regroupe les propriétaires d’imprimantes 3D à travers la France, pour une demande un peu spéciale : Livrer dans 9 magasins du groupe 50 pièces imprimées en 3D en mois de 24 heures.

La demande qui fait suite à une campagne de communication sur le jeu Pokemon GO dans plusieurs magasins de la chaîne, a ainsi vu la communauté Freelabster se mettre en ordre de bataille pour répondre à ce défi particulier.

C’est 10 « lanceurs » Pokemon (en moyenne 6 grammes et 30 min d’impression) et 40 jetons de caddie (env. 1 gramme et une seule impression) qui ont été commandés aux membres de Freelabster pour une rémunération de 60€ par projet. Seul contrainte, imprimer et livrer en main propre les différentes pièces en moins de 24 heures.

Les modèles 3D commandés par Boulanger

Les modèles 3D commandés par Boulanger

« Nous sommes convaincus que l’avenir de l’impression 3D ne réside pas uniquement dans l’utilisation de machines mais dans l’organisation d’un réseau permettant à des entreprises nationales de jouir de l’efficacité et de l’agilité d’entreprises locales. Think global, act local… » commente l’équipe de Freelabster.

Lancée le 4 août dernier sur la plateforme Freelabster, la demande s’est vu honorer 24 heures plus tard pour le plus grand plaisir de Boulanger mais aussi des freelabsters.

freelabster boulanger

freelabster boulanger

Avec une communauté de 453 propriétaires d’imprimantes 3D après quelques mois d’existence seulement, la startup Freelabster ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et mise sur l’impression 3D collaborative pour devenir une nouvelle pépite sur ce secteur en pleine croissance.

« Cet événement n’est pas anodin, il nous semble refléter des pratiques nouvelles annoncées par de nombreux innovateurs du web et acteurs de l’économie. L’impression 3D collaborative peut permettre à des entreprises locales de trouver leur place au sein d’un réseau plus grand qui en assure la force » conclut Freelabster.

Pour en savoir plus et revivre l’évènement heure par heure, rendez-vous sur le site de Freelabster ICI

Pensez-vous que l’impression 3D collaborative pourrait bouleverser les circuits de production ? N’hésitez pas à partager vos idées dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you