menu

Bottletop, un magasin imprimé en 3D à Londres

Publié le 8 décembre 2017 par Mélanie R.
bottletop

Si avez l’occasion d’aller à Londres pour les fêtes de Noël, rendez vous sur Regent Street et visitez le nouveau magasin Bottletop dont l’intérieur a été imprimé en 3D à partir de 60 000 bouteilles de plastique recyclées et de 5 000 canettes.

Bottletop s’est spécialisée dans la fabrication de sacs à main conçus à partir de languettes de canettes après avoir travaillé avec l’entreprise de maroquinerie Mulberry. Tournée vers des matériaux durables, elle a ouvert un magasin dans la même veine avec un intérieur comportant des pièces imprimées en 3D à partir de bouteilles en plastique. Et pas d’excuse pour passer à côté : l’imprimante 3D KUKA est exposée en vitrine à côté des porte-clés et bijoux pour sac.

bottletop

On pourra retrouver les sacs à main de la marque dans ce magasin imprimé en 3D

Le magasin n’est pas tout à fait terminé et devrait subir quelques transformations : “Le magasin va se transformer au fil du temps et devenir un vrai paradis recyclé, affirme Oliver Wayman co-fondateur de Bottletop. Il n’y a pas beaucoup de gens qui connaissent l’impression 3D ou la robotique. Si on arrive à montrer comment ces technologies peuvent être utilisées pour réduire le gaspillage dans les secteurs de la construction et de la mode, alors c’est un argument très convaincant.” Selon l’entreprise, l’idée serait de recouvrir les murs de panneaux imprimés en 3D et d’offrir aux clients une expérience d’achat inédite. 

Bottletop a fait appel à Krause Architects pour concevoir l’intérieur du magasin principal. Elle a ensuite utilisé la technologie d’impression 3D robotique d’Al Build qui possède des machines KUKA capables d’imprimer un filament recyclé. Elles pourraient créer des structures de 3,2 x 2,4 x 2,8 mètres.

bottletop

La vitrine du magasin

Les visiteurs pourront découvrir au moyen d’une vidéo tout le processus de fabrication de ce magasin imprimé en 3D. Wayman ajoute dans ce sens : “Pour la première fois, nos visiteurs verront comment on peut utiliser durablement cette technologie tout en faisant leur shopping. C’est très satisfaisant pour nous de savoir que nos clients peuvent assister à la transformation du magasin, d’un espace d’exposition épuré à un écosystème “upcyclé”. Au plafond, on retrouvera notre canopée en métal avec des milliers de canettes intégrées dans une structure en lattice imprimée en 3D suspendue au plafond.” Etant imprimée en 3D, on peut imaginer que la structure sera facilement adaptable à d’autres magasins si la marque décide d’en ouvrir d’autres du même genre.

bottletop

La canopée du magasin

Un projet qui pourrait donc sensibiliser le grand public quant aux applications possibles de l’impression 3D mais aussi montrer comment elle peut intégrer une certaine dimension environnementale en proposant la transformation de déchets recyclables en nouveaux matériaux de construction. C’est déjà ce qu’essaie de faire l’association The New Raw avec son mobilier urbain fabriqué à partir des déchets plastiques des habitants d’Amsterdam.

Que pensez-vous du magasin de Bottletop? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Un commentaire

Rejoignez la discussion et laissez votre commentaire.

  1. sarigolepas dit :

    Intéressant je n’ai jamais vu un robot kuka imprimer en 3d, ça donne quoi avec du métal?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you