menu

Des bonbons imprimés en 3D au Centre Pompidou

Publié le 26 septembre 2017 par Mélanie R.
bonbons imprimés en 3D

Au Centre Pompidou à Paris, les enfants aussi peuvent découvrir les technologies 3D et venir tester des imprimantes 3D : l’espace La Fabrique propose pendant plus de 4 mois un projet autour du design culinaire qui met en scène des machines 3D capables de fabriquer des confiseries. Les enfants peuvent repartir avec les bonbons imprimés en 3D et ainsi découvrir les possibilités offertes par la technologie.

La Fabrique est un espace dédié aux enfants de 9 à 12 ans qui propose des ateliers d’expérimentation autour d’un thème particulier porté par un artiste. Le week-end dernier, le Centre Pompidou présentait son nouveau programme gratuitement aux visiteurs curieux. Du 23 septembre au 3 février 2018, la designer Sonia Verguet propose aux enfants son projet “A table”, une réflexion autour de tout ce qui touche au repas, de la gestuelle à la nourriture en tant que telle. Pour cela, des imprimantes 3D et des machines de découpe laser sont exposées afin de créer sans limites toutes sortes d’objets et de nourriture à partir de matériaux divers et variés.

bonbons imprimés en 3D

Crédits photo : Christophe Lefebvre

Le week-end dernier, les enfants ont pu imprimer des bonbons selon leurs envies: ils pouvaient choisir entre 143 formes mais aussi entre différents goûts. Il est même possible de personnaliser encore plus les sucreries en partant d’une image ou d’une photo! Il leur suffisait de choisir leurs options sur via une tablette connectée à l’imprimante 3D, fabriquée et prêtée par Lutti, l’entreprise de confiserie française.

Depuis septembre 2016, Lutti a ouvert le Lutti Lab créatif qui permet à tous les gourmands de commander son bonbon imprimé en 3D après avoir choisi sa forme et son remplissage. Deux imprimantes 3D sont en effet installées dans l’usine de Bondues. Elles impriment grâce à une pâte spéciale, la pectine, qui est déposée couche par couche, comme sur une imprimante FDM classique. Cette pâte est « adaptée pour une gélification immédiate » explique Antoine Cacopardo, chef de projet chez Lutti.

bonbons imprimés en 3D

Crédits photo : Paul Aidan Perry

Le bonbon est prêt en 5 minutes maximum et nécessite quelques minutes après l’impression pour refroidir. Les enfants du Centre Pompidou ont été enchantés par cet atelier et ont découvert de nouvelles façons de laisser parler leur imagination. Ce n’est d’ailleurs pas une première pour l’établissement multiculturel qui avait déjà accueilli une exposition dédiée à l’impression 3D.

Que pensez-vous de ce nouveau projet au Centre Pompidou? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. (Crédits photo principale : Radio France – Valentine Letesse).

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you