menu

Bits Tailor personnalise votre garde-robe avec l’impression 3D – interview de son fondateur

Publié le 10 novembre 2014 par Alex M.

Même si l’impression 3D peine à trouver une réelle place dans l’univers de la Mode, la startup française Bits Tailor compte bien changer les choses. En proposant des accessoires personnalisés et imprimés en 3D, Bits Tailor veut réveiller le créateur qui est en vous ! Afin d’en savoir un peu plus, 3Dnatives est allé à la rencontre de son fondateur, Cédric Magne.

slide_33DN : Bonjour Cédric, peux-tu nous parler de ton parcours et nous présenter Bits Tailor ?

Bonjour, je suis depuis plus de 8 ans gérant et responsable de la création chez 555Lab, un studio créatif parisien. J’ai suivi un cursus en création industrielle à l’ENSCI qui est un lieu où j’ai pu réellement éclore et beaucoup apprendre des autres.
 Je me considère avant tout comme un créatif et j’exerce ma créativité sur différents supports tels que l’animation 3D, la réalisation, le design web, le design d’objet, la photographie ou encore la danse à mes heures perdues. En définitive, je suis un grand curieux perfectionniste et insomniaque !

Bits Tailor est une start-up innovante née il y a quelques mois mais c’est avant tout une marque résolument créative et humaniste, qui répond à un besoin de retrouver du sens dans les objets que l’on consomme, et d’être soi-même impliqué dans le processus de création. 
Notre postulat de départ est que nous sommes tous uniques et nous souhaitons célébrer la singularité de tout un chacun à l’aide des possibilités infinies de l’impression 3D. Une des autres particularités de Bits Tailor est de soutenir des initiatives, des causes (comme la lutte contre le cancer de la prostate). Consommer peut être un acte altruiste et bénéfique !

3DN : Comment en es-tu venue à l’idée de Bits Tailor ?

Après voir été diplômé de l’ENSCI, je n’ai pas trouvé de sens à la création d’objets telle qu’elle est pratiquée depuis presque toujours, c’est-à-dire de manière figée, dépourvue d’interactions avec ceux qui vont les utiliser. Compte tenu de la longueur des process, l’ego du créateur et la nécessité de rentabilité, nous finissons par imposer une vision qui plaira à une majorité plutôt que de s’attarder sur les singularités. Mais nous sommes tous singuliers…BitsTailor_Airline_Black_Woman

J’ai donc pendant de longues années mis de côté cet amour de l’objet. 
Avec le développement de l’impression 3D, j’y ai vu une opportunité d’exploiter cette notion d’échange, de co-création et de valorisation de l’autre par la créativité. Bits Tailor est né de ce désir.
 Ne pas réfléchir en terme de stocks est un vrai pari, mais avant tout, c’est un gage de créativité. 
La créativité est l’ADN de Bits Tailor.

Bits Tailor est le début d’un projet de plus grande envergure, le fruit d’une vision forte et pas uniquement la prochaine marque à la mode. C’est pour cela que l’aspect humaniste est essentiel pour nous.

3DN : A quel moment intervient l’impression 3D dans ton travail ?

L’impression 3D est continuellement présente mais elle ne conditionne JAMAIS la création, elle vient la supporter ou l’accompagner.
 L’idée n’est pas de se demander ce qu’on pourrait faire de cool avec l’impression 3D mais plutôt de s’en servir comme un outil au service de la création comme peut l’être un crayon, ou un ciseau à bois.

Je commence d’abord par avoir une idée que je dessine. Par la suite, j’expérimente avec divers outils de modélisation 3D. Une fois le résultat satisfaisant, j’imprime via une imprimante de bureau pour valider les formes, les volumes ou l’ergonomie. Dès que ça me plaît, la création peut être intégrée sur le site, prête à être personnalisée par un Tailor (on ne considère pas les visiteurs comme de simples clients). Une fois que le Tailor valide sa commande, elle sera imprimée par des machines beaucoup plus onéreuses et avec un meilleur rendu que ma machine de bureau, celles-ci permettant aussi d’imprimer différents matériaux (métaux précieux).

3DN : Quelles opportunités ouvrent l’impression 3D dans le domaine de la mode ?

BitsTailor_Swing-BowTie_Red_grandeL’idée qui me plaît dans ce process est celle du design thinking ou lean thinking, se tromper un maximum et itérer sans cesse en intégrant des feedback pour arriver à un résultat satisfaisant. L’impression 3D permet d’échouer et de se tromper plus rapidement et plus souvent donc d’arriver plus rapidement au résultat désiré, voire de le surpasser.
 L’impression 3D de par ses caractéristiques permet d’arriver à des formes jamais vues auparavant et d’innover dans la création d’accessoires ou objets de design.

Notre collection “Bow Tie theory” en est la preuve; non contents de créer des noeuds papillon innovants formellement et par la technique de fabrication, nous avons aussi imaginé un principe astucieux et inédit permettant de le porter en pendentif ou en tour de cou classique et nous pouvons créer des formes impossibles à réaliser via les techniques de fabrication traditionnelles comme par exemple le noeud “Organic”.

C’est une aubaine pour un milieu un peu saturé et en mal de renouveau comme celui de la haute couture d’accueillir de nouveaux acteurs, de se renouveler, de créer de l’exceptionnel, du surprenant et aussi de sortir de l’entre-soi et d’aller à la rencontre des ingénieurs, des infographistes voire des scientifiques.

3DN : Un dernier mot pour nos lecteurs ?

Nous nous considérons comme des artisans 2.0 et notre travail ne vise pas à remplacer ou évincer l’artisanat traditionnel mais au contraire de retrouver la valeur des choses faites avec amour, des créations uniques et nous envisageons de collaborer avec d’autres formes d’artisanats qui répondent parfaitement à notre désir de création unique.
 Quoiqu’il arrive, si aujourd’hui vous ne trouvez pas encore votre bonheur, il est possible de créer des pièces à la demande et sur-mesure, c’est un service inédit que nous proposons. 
Movember ayant commencé, n’hésitez pas à accompagner votre moustache d’un nœud papillon de circonstance !

 Merci et nous vous attendons nombreux pour libérer le créateur qui est en vous !

Un grand merci à toi Cédric pour cette interview et ton regard sur l’impression 3D ! Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous rendre sur le site de Bits Tailor : bitstailor.com

BitsTailor_6isBanana_Yellow

BitsTailor_Airline_White_Man

BitsTailor_Flamingo_Main1

BitsTailor_Lacelock_Red

BitsTailor_WoodyWood_Bow-Tie_Beige_Man

BitsTailor_Organic_White_Man

BitsTailor_Movember_Black_986e9dc7-8ec5-4d09-82b4-168ce85f4789_grande

BitsTailor_Organic_White_grande

BitsTailor_WhyFi_Visual_grande

Pour rester informé abonnez-vous à notre flux RSS ou pages Facebook Twitter Google+ ou LinkedIn

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you