menu

BIOLIFE4D bio-imprime en 3D un petit coeur humain fonctionnel

Publié le 23 septembre 2019 par Mélanie R.
biolife4D coeur humain

L’entreprise américaine BIOLIFE4D fait des progrès majeurs dans le secteur de la bio-impression : elle vient de dévoiler un coeur humain miniature bio-imprimé doté de ventricules et de cavités. Elle se rapproche de sa mission qui est de créer un coeur humain pleinement opérationnel grâce à la bio-impression, en utilisant les cellules du patient pour éliminer les problèmes de rejet d’organes et les longues listes d’attente des donneurs. Ce prototype, de la taille d’un coeur de souris, marque une étape importante pour l’entreprise et un pas de plus vers la production d’un coeur viable pour une greffe.

En avril dernier, des chercheurs de l’Université de Tel Aviv avaient également marqué le marché avec leur petit coeur imprimé en 3D. De la taille d’une cerise, ce coeur contenait des cellules, des vaisseaux sanguins, des ventricules et une chambre. Il n’avait toutefois pas la capacité de pomper, mais les avancées étaient prometteuses. C’est au tour de BIOLIFE4D de présenter ses travaux de recherche, tout aussi encourageants.

biolife4D coeur humain

Le petit coeur de BIOLIFE4D

BIOLIFE4D continue ses avancées en bio-impression

La société explique qu’elle a développé une bio-encre en utilisant une composition unique de différents composés de la matrice extracellulaire qui reproduisent fidèlement les propriétés du cœur des mammifères. Le cœur, bien que de taille inférieure à celle d’un humain, fonctionnerait de la même manière. Le processus de bioimpression de BIOLIFE4D offre la possibilité de reprogrammer les cellules sanguines d’un patient en cellules souches pluripotentes induites, puis de les différencier en plusieurs types de cellules cardiaques nécessaires pour la bio-impression de composants individuels du coeur. En fin de compte, cette technique permet la création d’un cœur humain viable pour une greffe.

Le Dr. Ravi Birla, responsable scientifique chez BIOLIFE4D, explique: « Nous sommes extrêmement fiers de ce que nous avons accompli, de la capacité à reproduire un tissu cardiaque humain l’été dernier à la bio-impression d’un mini-cœur complètement structuré. Nous pensons que nous sommes à l’avant-garde de la bio-ingénierie du coeur, un domaine qui a mûri rapidement cette année et qui est bien placé pour poursuivre notre progrès scientifique rapide. Cette avancée est majeure et très excitante, mais nous continuons à avancer résolument vers le but ultime de la bio-impression 3D de cœurs humains entiers. »

biolife4D coeur humain

Crédits photo : BIOLIFE4D

En juin 2018, la société avait réussi à bio-imprimer du tissu cardiaque humain et, début 2019, à bio-imprimer divers composants du cœur, notamment des valves, des ventricules et des vaisseaux sanguins. Steven Morris, PDG de BIOLIFE4D, ajoute: « C’est une période incroyablement excitante pour BIOLIFE4D, et nous sommes très fiers de M. Birla et de son équipe pour ce formidable accomplissement. Nous avons commencé ce voyage avec l’objectif final de développer une technologie susceptible de sauver des vies, et nous nous en rapprochons aujourd’hui. Nous poursuivrons notre travail jusqu’à ce que nous soyons en mesure de réaliser une bio-impression 3D de coeurs normaux viables pour une greffe et de changer la façon dont la maladie cardiaque est traitée pour toujours. » En attendant cette étape majeure et révolutionnaire pour le secteur médical, vous pouvez retrouver davantage d’informations ICI.

Que pensez-vous des avancées de l’entreprise américaine ? N’hésitez pas à partager votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you