menu

L’application BiliScreen détecte le cancer du pancréas grâce à un boitier imprimé en 3D

Publié le 31 août 2017 par Mélanie R.
biliscreen

BiliScreen est une nouvelle application pour Smartphone qui fonctionne avec un boitier imprimé en 3D : elle permet de détecter un ictère éventuel en photographiant l’œil d’un adulte. Une solution qui pourrait permettre aux utilisateurs de détecter les signes avant-coureurs d’un cancer du pancréas et de d’autres maladies.

Des chercheurs de l’Université de Washington ont lié Smartphone et impression 3D ; deux technologies qui ont déjà été combinées que ce soit pour créer une imprimante 3D, un scanner 3D ou encore un stéthoscope. Les initiatives sont nombreuses et témoignent du potentiel que ces outils recèlent quel que soit le domaine dans lequel ils sont utilisés.

biliscreen

L’application mesure le taux de bilirubine

BiliScreen est la dernière innovation qui utilise simultanément Smartphone et impression 3D. Elle s’est inspirée de l’application BiliCam qui avait été développée pour détecter la jaunisse chez les bébés. Cette maladie est l’un des premiers symptômes du cancer du pancréas : la détecter assez tôt peut parfois faire la différence et permettre de réagir rapidement.

A partir de l’appareil photo de votre téléphone, BiliScreen peut mesurer le taux de bilirubine, c’est-à-dire le pigment de la bile, dans la sclérotique de l’adulte qui est la partie blanche de l’œil. L’application se base sur des algorithmes de vision par ordinateur et des outils d’apprentissage machine. BiliScreen pourrait donc permettre de sauver des vies mais aussi de faciliter le dépistage médical en le rendant plus accessible. Aujourd’hui, il faut réaliser des analyses de sang dans un environnement hospitalier pour mesurer le niveau de bilirubine. Si les examens médicaux peuvent être faits sur un téléphone, il est possible que les maladies soient détectées plus rapidement et donc que le bon traitement soit administré suffisamment tôt.

biliscreen

Insérez votre Smartphone dans le boitier imprimé en 3D pour contrôler le niveau de lumière

Le système ne comporte pas qu’une application mobile mais présente aussi un accessoire imprimé en 3D : un boitier qui contrôle l’exposition de l’œil à la lumière. Il bloque la lumière ambiante et permet ainsi à l’application de fonctionner dans des conditions optimales. L’appareil photo du Smartphone utilise le flash pour photographier l’œil de l’utilisateur tandis que les algorithmes de vision isolent la sclérotique pour calculer les informations sur sa couleur. Celles-ci sont ensuite corrélées avec les niveaux de bilirubine grâce aux outils d’apprentissage machine.

biliscreen

Les lunettes aident à l’application à calibrer les couleurs

« Les yeux sont une porte d’entrée très intéressante pour étudier le corps humain : les larmes peuvent indiquer quel est votre taux de glucose et la sclérotique peut mesurer votre niveau de bilirubine dans votre sang, explique Shwetak Patel. Du coup, nous nous sommes demandés si nous pouvions saisir certains de ces changements grâce à un selfie et ainsi détecter une potentielle maladie, comme l’hépatite ou le syndrome de Gilbert. »

Pour l’instant, l’application a été testée par 70 personnes dans le cadre d’une étude clinique. Elle a identifié avec succès des cas problématiques dans 89,7% du temps. Retrouvez plus d’informations concernant l’application sur le site de l’Université de Washington ou dans la vidéo :

BiliScreen peut-elle permettre d’améliorer le diagnostic médical? Partagez votre opinion dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you