menu

WEBINAIRE : Quand l’impression 3D concurrence l’injection, les bénéfices du polypropylène

Publié le 29 septembre 2020 par Mélanie R.
bénéfices du PP

Tous les mois, 3Dnatives vous propose de suivre un webinaire dédié à la fabrication additive, que ce soit sur une technologie, un nouveau matériau, une application ou encore un secteur d’activité. C’est l’occasion de découvrir toutes les innovations du marché et de comprendre comment les technologies 3D bouleversent notre quotidien. Le 6 octobre dernier, nous avons organisé un webinaire qui a abordé une thématique matériau : nous nous sommes concentrés sur le polypropylène en impression 3D. Le fabricant HP et le chimiste BASF sont venus nous éclairer sur les caractéristiques de ce polymère, très employé dans l’injection plastique mais moins en fabrication additive car il reste encore difficile à imprimer. Les deux acteurs ont en effet travaillé ensemble au développement d’un PP compatible avec la technologie Multi Jet Fusion en juin dernier. On vous invite à regarder le replay ci-dessous.

Le polypropylène est un semi-cristallin qui est très prisé par l’injection plastique de part sa légèreté, sa résistance aux produits chimiques et sa bonne isolation électrique. C’est l’un des polymères les plus accessibles du marché qui présente une bonne résistance à la fatigue. Toutefois, il est assez difficile à imprimer en 3D car il exige une maîtrise parfaite de son traitement thermique et ce, tout au long de la chaîne de transformation. En juin dernier, HP annonçait l’arrivée d’une nouvelle poudre pour sa gamme de machines 5200 : développée en collaboration avec BASF, le PP High Reusability se veut durable, chimiquement résistant et versatile, idéal pour des applications industrielles. 

Le fabricant HP affirme que 100% de la poudre non utilisée pendant le processus d’impression 3D pourrait être réutilisée, affichant un taux de refresh des plus intéressants, l’objectif étant de réduire le taux de gaspillage et l’empreinte écologique. Les deux partenaires espèrent bien convaincre les industriels du médical, de l’automobile ou encore des biens de consommation. Ce PP pourrait ainsi sérieusement concurrencer l’injection plastique !

Sébastien Cadalen, Ingénieur d’applications chez HP, et Adrien Ragot, Technical Sales Manager chez BASF 3D Printing, sont venus nous présenter cette nouvelle poudre polypropylène et nous en dire plus sur ses caractéristiques, ses avantages et les pré-requis pour l’imprimer. A travers des cas d’applications concrets, les participants à ce webinaire ont pu appréhender tous les bénéfices du PP High Reusability. Le webinaire a été animé par Alexandre Martel, CEO et co-fondateur du magazine 3Dnatives.

Connaissez-vous le polypropylène ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you