menu

Beelse, la startup française tournée vers l’industrie 4.0

Publié le 29 novembre 2017 par Mélanie R.

Beelse est une startup française qui accompagne les entreprises dans l’intégration de la fabrication additive dans leurs modes de production. Convaincue que cette technologie bouleverse dores et déjà les processus industriels, elle a créé une plateforme technologique qui va mener tous types d’entreprise vers l’industrie 4.0 où l’impression 3D aura toute sa place. On imagine un constructeur automobile qui pourra imprimer ses pièces détachées et gérer ainsi plus facilement son stock. Nous avons rencontré un des trois fondateurs de cette jeune pousse et CEO de Beelse, Yannick Marion, pour en savoir plus sur la solution logicielle qu’il a créée et comprendre comment la fabrication additive s’intègre dans l’industrie 4.0.

3DN : Pouvez-vous vous présenter et nous en dire un peu plus sur Beelse ?

Beelse est une startup créée en 2016 par trois fondateurs issus des métiers du marketing, du développement informatique et de la fabrication additive industrielle. Nous ambitionnons de transformer la production mondiale de pièces manufacturières en permettant aux entreprises de fabriquer au plus près du besoin. La solution Beelse réunit différentes technologies et s’appuie sur la fabrication additive que nous maitrisons depuis plus de 25 ans. Aujourd’hui Beelse se déploie sur le territoire tout en se préparant à internationaliser ses services.

beelse

De gauche à droite : Clément Chabert, Yannick Omnès, Yannick Marion (crédits photo : Pict’Your Company)

 3DN : Quel est le but de votre plateforme technologique ?

Notre plateforme technologique régit un ensemble de services qui sont de nature à permettre aux entreprises de dématérialiser leurs stocks et de produire à la demande et au plus près du besoin grâce à la fabrication additive.

Pour cela le logiciel Beelse permet aux entreprises de stocker l’ADN de chacune des pièces qualifiées pour l’impression 3D et de les intégrer dans leur entrepôt virtuel. Ainsi, ces pièces peuvent être fabriquées en un seul clic grâce à un réseau de production interne et/ou externe réparti sur tous les continents.

3DN : Qui sont vos clients et quels sont les bénéfices qu’ils peuvent tirer de votre solution ?

Nos clients sont toutes les entreprises – de la startup aux grands groupes – dont l’enjeu est de faciliter le processus d’obtention de pièces détachées pour répondre aux besoins de leurs clients et pour leurs usages internes. Nous collaborons avec des groupes industriels qui souhaitent améliorer leurs procédés et faire de la fabrication additive, un atout stratégique.  Pour cela nous accompagnons les directions d’entreprises dans la définition et le déploiement de leur stratégie autour de notre solution.

Avec Beelse, les entreprises intègrent la fabrication additive comme un véritable outil de production et viennent effacer les lourdeurs logistiques imposées par les procédés de production traditionnels. L’intelligence du logiciel assure l’isoqualité de chaque pièce, quel que soit le lieu de production à travers le monde.

beelse

Le tableau de bord de la plateforme (crédits photo: Beelse)

 3DN : Quels sont vos futurs développements et partenariats?

En parallèle des collaborations déjà en place, nous travaillons à notre développement dans les secteurs de la défense, de l’automobile, du médical et l’énergie.  Nous nous structurons pour répondre au besoin de nos clients et les accompagner à l’international.  Nous prenons en compte les besoins de nos clients pour enrichir notre offre et améliorer nos services. Nous utilisons les principes de l’Open Innovation pour contribuer à la réussite de leur projet.

Aussi, notre activité implique que nous mobilisions un écosystème d’acteurs majeurs de la fabrication additive. Nous collaborons par exemple avec les organismes de formation spécialisés dans ce domaine et avec les constructeurs d’imprimantes 3D industrielles qui disposent de technologies innovantes.

3DN : Comment voyez-vous l’avenir de la fabrication additive dans l’industrie ?

Nous sommes convaincus que la fabrication additive bouleverse déjà les modes de production. Un procédé qui intègre la fabrication additive est une réponse aux différents enjeux de stockages et de logistiques. C’est dans ce cadre que Beelse vient contribuer à la construction d’un nouveau modèle de gestion et de production. Les industriels vont progressivement s’approprier ce nouveau modèle. Nous constatons que les usages industriels autour de ces technologies sont en train de s’inventer. Chaque jour, la fabrication additive au service de nos clients nous fait découvrir de nouveaux usages.

beelse

L’impression 3D facilitera la gestion des pièces détachées

3DN : Un dernier mot pour nos lecteurs ?

Beelse vient terminer sa première levée de fond et intégrer un pôle d’investisseurs au sein de son conseil stratégique. Leur rôle est d’apporter en plus des capitaux, une énergie et des compétences particulières contributives au développement de la société. En parallèle, Beelse a rejoint un accélérateur pour startups – Le Village by CA des Savoie –  qui nous permet d’intégrer un écosystème propice à notre développement.

La solution développée par Beelse peut-elle révolutionner les modes de production des entreprises? Partagez votre opinion en commentaire de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you