menu

Les nouvelles machines Sigma et Epsilon de BCN3D sont pensées pour augmenter la productivité

Publié le 17 septembre 2020 par Mélanie R.
Sigma et Epsilon

Le fabricant espagnol BCN3D vient de lancer deux nouvelles imprimantes 3D FFF basées sur ses gammes Sigma et Epsilon : la Sigma D25 et la Epsilon W27 devraient permettre à davantage de professionnels de concevoir des pièces techniques, pour des applications de prototypage, outillage mais aussi pour la production de petites et moyennes séries. Compatibles avec une large variété de thermoplastiques, elles affichent clairement la volonté du fabricant barcelonais de proposer une offre complète pour les utilisateurs de la fabrication additive. En parallèle, BCN3D a développé la Smart Cabin, une unité complémentaire de stockage des filaments. Les deux machines sont disponible en pré-commande et le seront localement à partir du 19 octobre prochain tandis que la Smart Cabin est annoncée pour le printemps 2021.

La plupart des utilisateurs de la fabrication additive ont aujourd’hui recours à la technologie FDM/FFF, aujourd’hui compatible avec de très nombreux thermoplastiques, que ce soit des plastiques techniques, hautes performances ou des polymères plus classiques comme le PLA. Les applications possibles sont donc démultipliées et les fabricants cherchent aujourd’hui à améliorer les performances globales de leurs machines pour proposer une solution fiable et durable. BCN3D a fait couler beaucoup d’encre cette année, levant 2,8 millions d’euros cette année (soit 5,5 millions en tout), afin d’élargir sa gamme et continuer à innover. C’est donc dans cette dynamique qu’il présente la Sigma D25 et le Epsilon W27 qui s’appuient respectivement sur la gamme Sigma et Epsilon.

La nouvelle imprimante 3D Sigma D25

Les caractéristiques des nouvelles machines Sigma et Epsilon de BCN3D

La Sigma D25 est donc la nouvelle génération de la célèbre Sigmax R19. S’appuyant elle aussi sur le sytème IDEX (Independent Dual Extruder), elle offre un volume d’impression de 420 x 300 x 200 mm. Elle est compatible avec des matériaux plus standard comme le PLA, le TPU et le PETG. Eric Pallarés, directeur technique de BCN3D, nous a confié : « Nous avons conservé le système IDEX car nos clients l’utilisent beaucoup. Selon eux, c’est un outil qui permet d’augmenter leur productivité. La Sigma D25 s’appuie finalement sur tous les éléments qui ont fait la réussite de la Sigmax tout en proposant des fonctionnalités plus avancées. » Côté spécifications, notez que la Sigma D25 intègre un écran tactile de 5 pouces, deux extrudeurs, et un plateau chauffant pouvant monter jusqu’à 80°C.

BCN3D a décidé de renommer le modèle Epsilon annoncé en novembre dernier « Epsilon W50 » tandis que la nouvelle machine a été baptisée Epsilon W27 – la première offre un volume d’impression de 50 litres et la nouvelle de 27 litres, d’où leurs noms. Elle est compatible avec des thermoplastiques techniques comme le PP, le polyamide ou l’ABS. Eric Pallarés ajoute : « Aujourd’hui, beaucoup de fabricants s’adressent au marché industriel avec des machines FFF plus chères et techniques. Nous sommes restés sur une solution Workbench car nous voulons proposer des outils abordables et fiables à nos clients pour leur permettre d’augmenter leur productivité. »

La machine Epsilon W50 possède un plateau chauffant capable d’atteindre les 120°C

Côté prix, comptez moins de 3 500€ pour la Sigma D25 et 4 995€ pour l’Epsilon W27. Vous pouvez ajouter le Smart Cabin pour 2 000 euros supplémentaires. C’est une solution qui vous permettra de stocker vos filaments et de les protéger de l’humidité et ce, pendant tout le processus d’impression. Elle offre également une alimentation sans coupure (UPS) qui protège votre travail en cas de coupures de courant. Xavier Martínez Faneca, PDG de BCN3D, conclut : « Avec de nouvelles solutions intégrées dans les segments des ordinateurs de bureau et des établis, BCN3D dispose d’une gamme de produits qui va permettre à l’entreprise de franchir une nouvelle étape. Nous travaillons également plus étroitement que jamais avec un réseau inégalé de partenaires de vente et d’assistance afin de garantir la meilleure expérience possible à nos clients au niveau local. »

Les machines sont dores et déjà disponibles en pré-commande et le seront localement via les partenaires de BCN3D à partir du 19 octobre. Rendez-vous sur le site officiel du fabricant pour en savoir plus sur les nouvelles machines Sigma et Epsilon.

Smart Cabin permet une meilleure gestion des matériaux d’impression 3D

Que pensez-vous des nouvelles machines Sigma et Epsilon ? Partagez votre avis dans les commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives. Retrouvez toutes nos vidéos sur notre chaîne YouTube ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter !

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you