menu

Reebok réduit de 20% le poids de ses nouvelles baskets imprimées en 3D

Publié le 27 mars 2018 par Mélanie R.
baskets imprimées en 3D

Depuis que la marque de sport Reebok a dévoilé ses baskets imprimées en 3D, les Liquid Speed en 2016, on attendait avec impatience les prochaines étapes de l’américain en matière de fabrication additive et de chaussures. Il dévoile sa nouvelle paire, les Liquid Floatride Run qui reposerait sur la même technologie utilisée il y a deux ans, la Liquid Factory qui, comme son nom le suggère, serait basée sur l’utilisation d’un matériau liquide.

L’impression 3D poursuit son bout de chemin sur le marché de la chaussure; des initiatives nouvelles voient le jour comme le fabricant ECCO qui commence la production de masse de baskets imprimées en 3D. Quelques jours après cette annonce, c’est Reebok qui annonce de nouvelles chaussures imprimées en 3D, les Liquid Floatride Run. Le fabricant américain aurait développé un procédé d’impression 3D à partir d’un matériau liquide de polyuréthane en partenariat avec le géant de la chimie BASF. La marque affirme que ce procédé lui permet de réduire le poids des baskets de 20% et offre deux caractéristiques uniques : des “lacets liquides” et une adhérence élevée.

baskets imprimées en 3D

Pas de lacets et une meilleure adhérence pour ces baskets imprimées en 3D

Ces lacets liquides extensibles seraient en réalité imprimés directement sur la chaussure afin de remplacer les lacets traditionnels et donc de supprimer la nécessité de les faire. Ces nouveaux types de lacets auraient été conçus pour intégrer des points de pression sur certaines parties de la chaussure afin que son porteur puisse y glisser son pied facilement sans sacrifier la stabilité et le maintien de la basket. La deuxième caractéristique concernerait donc l’adhérence de la chaussure et plus particulièrement sa semelle extérieure. Elle serait composée de rayures imprimées en 3D à partir d’un matériau liquide pour offrir une meilleure adhérence et traction. La semelle extérieure en caoutchouc est souvent ce qui pèse le plus lourd dans une chaussure; en y intégrant un matériau liquide, Reebok affirme qu’elle a pu créer une basket bien plus légère.

La marque américaine ne semble pas suivre la même voie que ses concurrents comme Adidas ou Nike puisqu’elle aurait décidé de ne pas imprimer en 3D les semelles intermédiaires des Liquid Floatride Run. Les baskets seraient équipées des semelles Floatride brevetées pour garantir un certain confort, notamment pour la course à pied.

Nous avions lancé le concept de Liquid Factory avec la chaussure Liquid Speed, explique Bill McInnis, Directeur de Reebok Future. C’était vraiment un produit innovant et nous voulions montrer comment la modélisation et l’impression 3D pouvaient changer la façon dont les chaussures sont fabriquées. Ce que nous sommes impatients de montrer avec les Liquid Floatride est la façon dont nous pouvons appliquer la technologie Liquid Factory à n’importe quel de nos produits existants pour l’améliorer encore plus. La prochaine gamme de produits Liquid Factory sera encore plus innovante puisque nous pouvons créer toute la chaussure à partir de ce procédé que ce soit la semelle, les amortisseurs ou encore la partie extérieure. ”

baskets imprimées en 3D

Le procédé Liquid Factory utiliserait une combinaison de logiciels et de robots pour modéliser en 3D la chaussure. Reebok explique que son système robotique lui permet de la modéliser à l’aide de leur matériau liquide breveté.  Un processus unique qui aurait permis à la marque de fabriquer des chaussures sans avoir besoin de moules traditionnels. Les nouvelles baskets peuvent être commandées via la boutique en ligne pour $180.

Que pensez-vous des baskets imprimées en 3D de Reebok? Partagez votre opinion en commentaires de l’article ou avec les membres du forum 3Dnatives.

Partagez vos impressions

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

de_DEen_USes_ESfr_FR
Toute la 3D chaque semaine
Recevez un condensé de l’actualité de l’impression 3D
En utilisant ce site, vous acceptez que les cookies soient utilisés à des fins d’analyse, de pertinence et de publicité. En savoir plus OK

3Dnatives is also available in english

switch to

No thank you